falaise

(Mot repris de falaises)

falaise

n.f. [ frq. falisa, rocher ]
1. Escarpement côtier plus ou moins abrupt : Les falaises de Douvres.
2. En montagne, paroi rocheuse verticale.

FALAISE

(fa-lê-z') s. f.
Terres ou rochers escarpés le long de la mer.
Les falaises de la mer en Normandie sont composées de couches horizontales de craie si régulièrement coupées à plomb, qu'on les prendrait de loin pour des murs de fortifications [BUFF., Addit. théor. Œuv. t. XII, p. 459, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Quistrent [ils parcoururent] tant valées et plaines, Quistrent faloises et montaignes [, Brut, ms. f° 108, dans LACURNE]
  • XIIIe s.
    Là desrochent li Tur à moult grant encombrier ; Qui chiet [tombe] en la faloise, ja n'en esteut plaidier, Aussi bien li venroit en enfier tresbuchier [, Ch. d'Ant. VI, 1027]
  • XVe s.
    Mainte falize [l'Angleterre] a sur la mer posée, Haulte et blanche.... [EUST. DESCHAMPS, Ball. de l'Anglet.]
  • XVIe s.
    Un banc estoit de sablon amassé, Voisin du bord où Francus fut chassé, Haut de falaize et de bourbe attrainée [RONS., 609]
    ....Puis voyant le vaisseau Qui le portoit echoué dessus l'eau, Demi-covert de falaize et de bourbe [ID., 625]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, falaise, le sous-sol graveleux de la Brenne, dans JAUBERT, Glossaire ; wallon, falîje, carrière de pierre ; du h. allem. felisa, rocher ; allem. mod. Fels. Ce mot a eu dans l'ancien français le sens de lieu sablonneux.

falaise

FALAISE. n. f. Masse de terres et de rochers en escarpement au bord de la mer. Cette côte est toute bordée de falaises. Les falaises de Normandie.

falaise

FALAISE, f. Tantost est nom propre d'une ville assise en la basse Normandie, qui est le bel oeil en son pourpris, et renommée pour l'excellence des couteaux qu'on y fait, Falesia. Tantost se prend pour ces cotaulx soit de rocher soit de mote, qui sont eslevez au long de la coste de la mer, et servent contre icelle d'avant-murs à la terre. Mot usité audit païs de Normandie. On pourroit dire qu'il vient de phala, qui signifie selon Hesychius hê mikra kara, une petite teste, et les Falaises sont moins hautes que les caps et costes chargées de rochers, et phalakron est un cap ou promontoire du mont Ida.

falaise


FALAISE, s. f. FALAISER, v. n. [Fa-lèze, lézé: 2eè moy. et long au 1er, é fer. au 2d: 3ee muet au subst. é fer. au verbe.] Falaise, terre, ou rocher escarpé le long de la mer. = Falaiser (Marine) se briser sur une falaise. "La mer falaisoit.

Traductions

falaise

cliffklif, klip, steile kustwandצוק (ז), צוּקklifoacantilado, penya-segat, precipicioscoglieraجُرْفútesklippeKlippeγκρεμόςkalliojyrkännelitica낭떠러지klippeurwiskopenhascoскалаklippaหน้าผาkayalıkvách đá悬崖 (falɛz)
nom féminin
bord de mer très haut et enpente

falaise

[falɛz] nfcliff