farcir

(Mot repris de farcirais)

farcir

v.t. [ lat. farcire ]
1. Remplir un mets de farce : Elle a farci la dinde.
2. Fig. Bourrer, surcharger de qqch : Elle a farci son rapport d'inexactitudes émailler, truffer encombrer, surcharger

se farcir

v.pr.
Fam. Faire qqch malgré la difficulté, le désagrément ; supporter une personne désagréable : Je me suis farci tout le repassage. Elle s'est farci son insupportable belle-sœur toute la soirée.

farcir


Participe passé: farci
Gérondif: farcissant

Indicatif présent
je farcis
tu farcis
il/elle farcit
nous farcissons
vous farcissez
ils/elles farcissent
Passé simple
je farcis
tu farcis
il/elle farcit
nous farcîmes
vous farcîtes
ils/elles farcirent
Imparfait
je farcissais
tu farcissais
il/elle farcissait
nous farcissions
vous farcissiez
ils/elles farcissaient
Futur
je farcirai
tu farciras
il/elle farcira
nous farcirons
vous farcirez
ils/elles farciront
Conditionnel présent
je farcirais
tu farcirais
il/elle farcirait
nous farcirions
vous farciriez
ils/elles farciraient
Subjonctif imparfait
je farcisse
tu farcisses
il/elle farcît
nous farcissions
vous farcissiez
ils/elles farcissent
Subjonctif présent
je farcisse
tu farcisses
il/elle farcisse
nous farcissions
vous farcissiez
ils/elles farcissent
Impératif
farcis (tu)
farcissons (nous)
farcissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais farci
tu avais farci
il/elle avait farci
nous avions farci
vous aviez farci
ils/elles avaient farci
Futur antérieur
j'aurai farci
tu auras farci
il/elle aura farci
nous aurons farci
vous aurez farci
ils/elles auront farci
Passé composé
j'ai farci
tu as farci
il/elle a farci
nous avons farci
vous avez farci
ils/elles ont farci
Conditionnel passé
j'aurais farci
tu aurais farci
il/elle aurait farci
nous aurions farci
vous auriez farci
ils/elles auraient farci
Passé antérieur
j'eus farci
tu eus farci
il/elle eut farci
nous eûmes farci
vous eûtes farci
ils/elles eurent farci
Subjonctif passé
j'aie farci
tu aies farci
il/elle ait farci
nous ayons farci
vous ayez farci
ils/elles aient farci
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse farci
tu eusses farci
il/elle eût farci
nous eussions farci
vous eussiez farci
ils/elles eussent farci

FARCIR

(far-sir) v. a.
Terme de cuisine. Remplir de farce. Farcir un poulet. Par extension. Se farcir, farcir à soi, se remplir. Se farcir l'estomac de viandes.
Fig. Remplir comme on remplit d'une farce.
Il prit le vert [la couleur verte] et farcit Matta de bleu [HAMILT., Gramm. 4]
De cédrat, de pistaches dont tu farcis la pauvre fille [ID., ib.]
L'empereur cherchait de tous côtés à acheter des troupes, il en farcissait le Tyrol [SAINT-SIMON, 85, 101]
Les fadaises dont tant d'historiens ont farci leurs chroniques [VOLT., Oreilles, 7]
Vous aurez le loisir de farcir l'encyclopédie de vérités qu'on n'eût pas osé dire il y a vingt ans [ID., Lett. d'Alemb. 11]
Farcir à soi.
Pour mettre quelque choix dans le fatras dont je m'étais farci la tête [J. J. ROUSS., Confess. III]
Se farcir, être farci. Les dindons se farcissent avec des truffes.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Dunc rova [demanda] que um fesist les povres enz venir ; Les tables en fist l'um del refrictur emplir : Jo crei qu'il pensa d'el [d'autre chose] que del ventre farsir [, Th. le mart. 47]
  • XIIIe s.
    Atant a Renart envaï [entamé] Un benedicamus farsi à orgue, à treble et à deschant [, Ren. 21374]
    Si li doit feindre noviaus songes, Tous farcis de plesans mençonges [, la Rose, 9916]
    Ou s'il est doubles et lobans [trom peur], D'orguel farcis et de ramposnes [, ib. 19017]
  • XVIe s.
    On farcissoit ses viandes [d'un roi de Tunis, du temps de Montaigne] de drogues odoriferantes, de telle sumptuosité qu'un paon et deux faisands revenaient à cent ducats [MONT., I, 393]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. farsir, frasir ; du latin farcire.

farcir

FARCIR. v. tr. T. de Cuisine. Remplir de farce. Farcir des poulets, des pigeons. Farcir une poitrine de veau. Farcir une carpe. Des oeufs farcis. Cochon de lait farci. Tomate, aubergine farcie.

Il signifie aussi, figurément, Remplir avec succès. Farcir l'esprit de connaissances inutiles. Se farcir l'esprit de mauvaise littérature. Farcir un discours, un plaidoyer de citations. Il ne s'emploie que dans ces sortes de phrases, et toujours en mauvaise part.

farcir

Farcir et remplir, Farcire, Effarcire, Infarcire.

De quoy on farcit, Fartum.

Farci d'escus, Farctus opibus.

farcir


FARCIR, v. act. [Farci.] Remplir de farce. "Farcir des poulets, des pigeons. — Figuré familier, se farcir l'estomac, ou farcir son estomac de viandes. S'en remplir avec excès. — Plus figurément encôre, et toujours dans le même style, ou plaisant ou critique; farcir un livre, un discours, de citations et de passages.
   Ce vain amas d'antithèses pointues,
   D'expressions flasques et rebatues,
   Dont nous voyons tant d'Auteurs admirés,
   Farcir leurs vers du badaud révérés.
       Rousseau.
  FARCI, IE, adj. "Des oeufs farcis, carpe farcie. "Homme farci de grec et de latin. "Écrit tout farci d'injures. — * S. masc. c'est un gasconisme: "Donez-moi du farci. Dites de la farce. Gasc. corr.

Synonymes et Contraires

farcir

verbe farcir
Surcharger de quelque chose.

farcir (se)

verbe pronominal farcir (se)
Populaire. Assurer l'exécution de.
Traductions

farcir

stufffarceren, doorstoppen (met), vulleninfarcire물건 (faʀsiʀ)
verbe transitif
cuisine mettre un mélange à l'intérieur deqqch farcir des légumes

farcir

[faʀsiʀ] vt
(CUISINE) [+ viande] → to stuff
(fig) farcir qch de → to stuff sth with [faʀsiʀ] vpr/vt
[+ corvée] → to get stuck with >, to get landed with >
Je me suis farci la vaisselle → I got stuck with the washing-up., I got landed with the washing-up.
[+ importun] → to get stuck with >, to get lumbered with >
Je me le suis farci toute la soirée → I was stuck with him all night., I was lumbered with him all night.
(sexuellement) [+ fille, garçon] → to have it off with >