fardage

FARDAGE

(far-da-j') s. m.
Terme de marine.
Nom qu'on donne aux objets inutiles, encombrants et pesants qu'on embarque sur un navire, et à ceux qu'on ajoute sans motifs sérieux à son gréement [JAL, ]
Lit de fagots sur lequel on établit, dans la cale, des choses qu'on ne doit pas arrimer trop près du fond du navire, parce qu'elles redoutent l'humidité [ID., ]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Icellui Monin et ledit Ohvier prindrent une jument pour porter leur fardaige [DU CANGE, fardellus]
  • XVe s.
    Un des chevaulx qui portoit bouges et autres fardages [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. FARDEAU ; espagn. fardage ; portug. fardagem ; ital. fardaggio, bagage de soldat.