farineux, euse

FARINEUX, EUSE

(fa-ri-neû, neû-z') adj.
Qui est de la nature de la farine.
Les vérités nouvelles qu'une analyse plus parfaite des substances farineuses a fait découvrir [CONDORCET, Malouin.]
Qui contient, qui produit beaucoup de farine. Les blés ont été très farineux cette année. Se dit des substances qui contiennent une grande quantité de fécule amylacée, comme la pomme de terre, le salep, le sagou, les graines des céréales et des légumineuses. Substantivement. Les farineux. Donner des farineux à un convalescent.
Les farineux font plus de sang que la viande [J. J. ROUSS., Ém. I]
Qui est blanc de farine. On brosse le pain pour qu'il soit moins farineux.
Couvert d'une espèce de poussière blanche, semblable à de la farine. Se dit des animaux dont le corps est couvert d'une poussière farinacée. Se dit des plantes qui offrent une poussière blanchâtre sur leurs rameaux. Se dit, en pathologie, de certaines dartres ou éruptions cutanées dans lesquelles l'épiderme s'exfolie en petites parcelles semblables à de la farine.
Terme de peinture. Coloris farineux, coloris d'un ton gris et fade. Terme de sculpture. Figure farineuse, figure de cire qui n'est pas sortie nette du moule, le plâtre ayant aspiré la cire, ou la cire ayant aspiré le plâtre.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. farinosus, de farina, farine.