fasciner

(Mot repris de fascinai)

fasciner

v.t. [ lat. fascinare, de fascinum, enchantement ]
1. Attirer, dominer, immobiliser un être vivant en le privant de réaction défensive par la seule puissance du regard : Le serpent a fasciné l'oiseau hypnotiser
2. Attirer irrésistiblement l'attention par sa beauté, son charme ; séduire, charmer : Ces contes fascinent les enfants captiver, subjuguer ; ennuyer

fasciner


Participe passé: fasciné
Gérondif: fascinant

Indicatif présent
je fascine
tu fascines
il/elle fascine
nous fascinons
vous fascinez
ils/elles fascinent
Passé simple
je fascinai
tu fascinas
il/elle fascina
nous fascinâmes
vous fascinâtes
ils/elles fascinèrent
Imparfait
je fascinais
tu fascinais
il/elle fascinait
nous fascinions
vous fasciniez
ils/elles fascinaient
Futur
je fascinerai
tu fascineras
il/elle fascinera
nous fascinerons
vous fascinerez
ils/elles fascineront
Conditionnel présent
je fascinerais
tu fascinerais
il/elle fascinerait
nous fascinerions
vous fascineriez
ils/elles fascineraient
Subjonctif imparfait
je fascinasse
tu fascinasses
il/elle fascinât
nous fascinassions
vous fascinassiez
ils/elles fascinassent
Subjonctif présent
je fascine
tu fascines
il/elle fascine
nous fascinions
vous fasciniez
ils/elles fascinent
Impératif
fascine (tu)
fascinons (nous)
fascinez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais fasciné
tu avais fasciné
il/elle avait fasciné
nous avions fasciné
vous aviez fasciné
ils/elles avaient fasciné
Futur antérieur
j'aurai fasciné
tu auras fasciné
il/elle aura fasciné
nous aurons fasciné
vous aurez fasciné
ils/elles auront fasciné
Passé composé
j'ai fasciné
tu as fasciné
il/elle a fasciné
nous avons fasciné
vous avez fasciné
ils/elles ont fasciné
Conditionnel passé
j'aurais fasciné
tu aurais fasciné
il/elle aurait fasciné
nous aurions fasciné
vous auriez fasciné
ils/elles auraient fasciné
Passé antérieur
j'eus fasciné
tu eus fasciné
il/elle eut fasciné
nous eûmes fasciné
vous eûtes fasciné
ils/elles eurent fasciné
Subjonctif passé
j'aie fasciné
tu aies fasciné
il/elle ait fasciné
nous ayons fasciné
vous ayez fasciné
ils/elles aient fasciné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse fasciné
tu eusses fasciné
il/elle eût fasciné
nous eussions fasciné
vous eussiez fasciné
ils/elles eussent fasciné

FASCINER

(fa-ssi-né) v. a.
Troubler, égarer par sorcellerie. Il se dit de certains animaux qui paralysent les mouvements de leur proie en la regardant fixement.
On a dit qu'une vipère, ou selon d'autres un crapaud, le regardant fixement [le rossignol] lorsqu'il chante, le fascine par le seul ascendant de son regard [BUFF., Ois. t. IX, p. 151, dans POUGENS]
Fig. Charmer, tromper, abuser.
Le charme qui le fascinait tombe tout d'un coup [MASS., Carême, Prodigue.]
Quel fantôme d'Europe a fasciné ta vue ? [VOLT., Alz. IV, 4]
Montrer à quel point une erreur scientifique peut être contagieuse, et combien le charme du merveilleux peut fasciner les esprits [BUFF., Oiseaux, t. XVII, p. 143, dans POUGENS]
Un homme adroit peut fasciner les yeux des simples [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Sire, l'aspect d'un Guise a fasciné vos yeux [M. J. CHÉN., Charles IX, I, 1]
Absolument.
La fraude seule ne suffirait pas ; elle fascine, et le fanatisme subjugue [VOLT., Dial. XXIV, 5]
Se fasciner, v. réfl. Se causer à soi-même une fascination.
Cranmer lui-même entendit raison sur ce sujet, et il écouta Calvin, qui lui parlait des illusions dont Osiandre fascinait les autres et se fascinait lui-même [BOSSUET, Variat. VIII, § 13]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Nous regnons ore en chascun regne ; Et bien est drois que nous regnons ; Que trestout le monde fesnons ; Et savons si les gens deçoivre Que nus ne s'en sait aperçoivre [, la Rose, 12108]
  • XVIe s.
    Ils fascinent les yeux et les esblouissent, en sorte qu'il font voir souvent ce qui n'est point [PARÉ, XIX, 27]
    ....Ont le lict nuptial trois fois environné : Puis d'un charme à sous-vois l'ayant empoisonné, Et fasciné la chambre en tournant leurs caroles [danses].... [RONS., 824]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. fascinare, qui paraît tenir au verbe grec traduit par ensorceler et provenant d'un autre verbe traduit par parler, prononcer des paroles. Fascinare avait donné régulièrement dans l'ancienne langue fesner.

fasciner

FASCINER. v. tr. Maîtriser, immobiliser par la fixité du regard, en parlant de Certains animaux. On croit que le serpent fascine et attire à lui le rossignol.

Il se dit aussi de l'Action exercée sur certains animaux par l'éclat d'objets brillants. L'alouette est fascinée par le miroir.

Il signifie, au figuré, Ensorceler par un charme qui empêche celui qui le subit de voir les choses comme elles sont. Il croyait qu'on l'avait fasciné par un maléfice.

Il se dit aussi de l'Action dominatrice ou du charme impérieux qu'une personne exerce sur une autre.

Il signifie encore, au figuré, Charmer, conquérir et parfois Abuser par quelque chose de séduisant. Elle a été fascinée par le brillant de son esprit. Tout ce luxe l'avait fasciné.

Synonymes et Contraires

fasciner

verbe fasciner
1.  Immobiliser par le regard.
Traductions

fasciner

fascinateהקסים (הפעיל), ליבב (פיעל), צודד (פיעל), קסם (פ'), ריתק (פיעל), רתק (פ'), קָסַם, רִתֵּק, רָתַקverblinden, betoveren, fascinerenfascinovatfascinaraffascinare, ammaliare, avvincerefaszinierenочарова著迷fascinerefascinera (fasine)
verbe transitif
retenir l'attention de qqn Ce spectacle l'a fasciné.

fasciner

[fasine] vt → to fascinate