fausser

(Mot repris de faussassions)

fausser

v.t. [ bas lat. falsere, de falsus, faux ]
1. Donner une fausse interprétation de qqch ; rendre faux, inexact : Ils ont faussé les résultats du sondage déformer, dénaturer
2. Détruire la justesse, l'exactitude de qqch : La passion fausse le jugement altérer, corrompre
3. Déformer un objet, un mécanisme par un effort excessif : J'ai faussé ma clef tordre
Fausser l'esprit de qqn,
lui inculquer des raisonnements faux.

fausser


Participe passé: faussé
Gérondif: faussant

Indicatif présent
je fausse
tu fausses
il/elle fausse
nous faussons
vous faussez
ils/elles faussent
Passé simple
je faussai
tu faussas
il/elle faussa
nous faussâmes
vous faussâtes
ils/elles faussèrent
Imparfait
je faussais
tu faussais
il/elle faussait
nous faussions
vous faussiez
ils/elles faussaient
Futur
je fausserai
tu fausseras
il/elle faussera
nous fausserons
vous fausserez
ils/elles fausseront
Conditionnel présent
je fausserais
tu fausserais
il/elle fausserait
nous fausserions
vous fausseriez
ils/elles fausseraient
Subjonctif imparfait
je faussasse
tu faussasses
il/elle faussât
nous faussassions
vous faussassiez
ils/elles faussassent
Subjonctif présent
je fausse
tu fausses
il/elle fausse
nous faussions
vous faussiez
ils/elles faussent
Impératif
fausse (tu)
faussons (nous)
faussez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais faussé
tu avais faussé
il/elle avait faussé
nous avions faussé
vous aviez faussé
ils/elles avaient faussé
Futur antérieur
j'aurai faussé
tu auras faussé
il/elle aura faussé
nous aurons faussé
vous aurez faussé
ils/elles auront faussé
Passé composé
j'ai faussé
tu as faussé
il/elle a faussé
nous avons faussé
vous avez faussé
ils/elles ont faussé
Conditionnel passé
j'aurais faussé
tu aurais faussé
il/elle aurait faussé
nous aurions faussé
vous auriez faussé
ils/elles auraient faussé
Passé antérieur
j'eus faussé
tu eus faussé
il/elle eut faussé
nous eûmes faussé
vous eûtes faussé
ils/elles eurent faussé
Subjonctif passé
j'aie faussé
tu aies faussé
il/elle ait faussé
nous ayons faussé
vous ayez faussé
ils/elles aient faussé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse faussé
tu eusses faussé
il/elle eût faussé
nous eussions faussé
vous eussiez faussé
ils/elles eussent faussé

FAUSSER

(fô-sé) v. a.
Rendre faux, rendre contraire à la vérité, en parlant des promesses faites, de la foi donnée.
....Si beaux.... Qu'il faille pour son bien que tu fausses ta foi [RÉGNIER, Ép. I]
Tu fausses ton serment Pour donner à son crime un juste châtiment [MAIRET, Mort d'Asdrubal, I, 4]
Damon.... Ne pouvait se résoudre à fausser la promesse D'être fidèle à sa moitié [LA FONT., Coupe.]
Non, non, n'ayez pas peur Que je fausse parole [MOL., le Dép. IV, 3]
Fausser le sens de la loi, d'un texte, donner une fausse interprétation à une loi, à un texte. Familièrement. Fausser compagnie, proprement être faux, infidèle à une compagnie, et, par suite, quitter une compagnie sans prendre congé, ne pas se trouver à un rendez-vous.
Amis, moins de cérémonie, Ou bien je fausse compagnie [SCARRON, Virg. v.]
Quand je fausse pour vous compagnie à tout autre [TH. CORN., Baron d'Albikrac, IV, 2]
On le dit aussi pour signifier : ne pas faire ce qui était promis ou attendu.
Lorsque, par impuissance ou par mépris, la nuit On fausse compagnie.... [RÉGNIER, Sat. X]
Rendre faux, détruire la justesse. Fausser la voix. Fausser l'esprit.
Terme de jurisprudence féodale. Fausser la cour ou le jugement, soutenir qu'un jugement n'est pas équitable.
On s'exposait beaucoup en faussant un jugement des pairs [MONTESQ., Espr. XXVIII, 17]
Courber, tordre un corps solide, de sorte qu'il ne se redresse plus de lui-même. Fausser une clef, une lame. Fausser une serrure, en gâter les ressorts par quelque effort. Enfoncer sans traverser.
Les coups d'épée faussèrent ses armes en divers endroits [BOUHOURS, Aubusson, liv. III, dans RICHELET]
Enfoncer en traversant.
La flèche, faussant la cuirasse, lui entra bien avant dans le corps [VAUGEL., Q. C. IX, 5]
V. n. Chanter faux.
Un aveugle y chante en faussant La faridondaine [BÉRANG., Farid.]
Se fausser, v. réfl. Être faussé. Des promesses qui se faussent, des serments qui se violent. Devenir faux. La voix de cet acteur commence à se fausser. Être tordu, enfoncé. La lame se faussa par la violence du coup. Terme militaire. Ne plus former une ligne droite, en parlant des rangs. Redresser les rangs qui se sont faussés.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Je si li fals [le jugement], od li m'en combatrai [, Ch. de Rol. CCLXXX]
  • XIIe s.
    Quarrals [carreau] ne lance n'en puet [peut] maille fausser [, Ronc. p. 50]
    Ja fu tex [tel] jors que [où] les dames amoient De leal cuer, sans feindre et sans fausser [QUESNES, Rom. anc. p. 87]
    Por vous [je] ferai une tel abaïe, Se nus [nul] i vient qui ait s'amor fausie, Ja del moustier n'en avera l'entrie [l'entrée] [, ib. p. 48]
    Mais tous leur sairemenz [ils] fauserent de legier [, Sax. IV]
    Quant il est vostre huem liges, il vus deit fei porter, E tenir en tuz lius vostre honur e guarder ; E quant il volt tolir vostre curt e fauser, E apele autre curt, de ço l'poez grever [, Th. le mart. 44]
    [Tu] Ne li deiz al busuing ne faillir ne falser [, Rou, v. 4471]
  • XIIIe s.
    [Ils] ont l'histoire faussée, onque mais [je] ne vi si [, Berte, I]
    Vous avez vostre convenance faussée envers moy [H. DE VALENC., XXV]
    Et que li executeur ne puissent fausser le testament dont il sont executeur, il y a bone reson [BEAUMANOIR, XII, 26]
    Tout ainsi, qui veut fausser tesmoins, il doit lessier passer le premier tesmoing.... [ID., LXI, 54]
    Si un home viaut [veut] la court fausser, et dit que le jugement ou l'esgart ou la conoissance ou le recort que la court a fait est faus et desleaument fait.... [, Ass. de Jér. I, 179]
  • XIVe s.
    Et est moult plus à accuser que ne sont ceulz qui corrumpent ou falsent la monnoie [ORESME, Eth. 264]
  • XVe s.
    Le quel compaignon avait faulsé ou fait faulser à un jeune clerc certaines lettres royaulx [DU CANGE, falsare.]
    Ce fut chose moult estrange à luy de ainsi faulser sa foi et soy ainsi abaisser [J. DE TROYES, Chron. 1472]
    Judas, plus ne te celeray, C'est de Jhesu qui tout fausse Notre loy et la seue [la sienne] essauce [, la Passion de N. S. J. C]
    Prestement recommencerent leurs armes, et de celle rencontre le seigneur de Ternant donna si grand coup qu'il fauça le bacinet à jour [O. DE LA MARCHE, Mém. liv. I, p. 248, dans LACURNE, au mot coup.]
  • XVIe s.
    Il r'alluma son courage, et, faulsant la presse, donna jusques à.... [MONT., II, 33]
    Nostre intelligence se conduisant par la seule voye de la parole, celuy qui la faulse trahit la societé [ID., III, 78]
    L'amende qui du commun consentement de nous tous avoit esté prescripte à l'encontre de celuy qui fausseroit compagnie [CHOLIÈRES, Contes, après-dînée 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Wall. fâser, faire manquement ; provenç. et portug. falsar ; espag. falsear ; ital. falsare ; du lat. falsare, de falsus, faux 1.

fausser

FAUSSER. v. tr. Rendre faux, déformer, altérer. La mauvaise éducation lui a faussé l'esprit. De mauvaises lectures lui ont faussé le jugement. Sa voix s'est faussée.

Fausser une lame, un clou, un compas, Les faire plier, courber en sorte qu'ils ne se redressent point. Cette règle s'est faussée.

Fausser une cuirasse, La déformer par un choc sans la traverser.

Fausser une serrure, En abîmer un ressort, une vis, en brouiller le jeu.

FAUSSER signifie aussi Interpréter faussement. Fausser le sens de la loi, fausser un texte.

Fig. et fam., Fausser compagnie à quelqu'un, Le quitter ou ne pas venir quand il compte sur vous. Vous m'avez faussé compagnie. Vous nous avez faussé compagnie.

fausser


FAUSSER, v. act. [Focè: 1re dout. 2e é fer. Devant l'e muet l'au est long: il faûsse, il faûssera, etc.] Faire plier un corps solide, en sorte qu'il ne se redresse point. Fausser une lame, le canon d'un fusil. — Fausser une serrûre, en gâter les ressorts par quelque éfort. Acad. Il vaut mieux dire forcer. Trév. = Figurément, Fausser sa foi, sa parole, son serment, sa promesse, etc. les violer, y manquer. — En style familier, Fausser compagnie, se dérober d'une compagnie, ou manquer de s'y trouver, quand on l' a promis. On le dit même d'une seule persone, qu'on avait promis d'acompagner.

Synonymes et Contraires

fausser

verbe fausser
2.  Altérer la pensée de quelqu'un.
Traductions

fausser

fälschenfalsify, pervert, skew, adulterate, counterfeit, fake, forge, alter, distortvervalsen, verdraaien, onjuist weergeven, vervormenזייף (פיעל), סילף (פיעל), סירס (פיעל), שיבש (פיעל), סִלֵּף, סֵרֵסfalsejar, falsificarfalsifalsear, falsificarväärentääadulterar, deturpar, falsear, falsificarfalsificafalsareнарушатfordreje왜곡บิดเบือน (fose)
verbe transitif
1. rendre faux fausser un calcul
2. déformer fausser la réalité

fausser

[fose] vt
[+ objet] → to bend, to buckle
(fig) [+ faits] → to distort
fausser compagnie à qn → to give sb the slip