fausseur

FAUSSEUR

(fô-seur) s. m.
Terme d'ancienne pratique. Celui qui attaquait un jugement en taxant les juges de mauvaise foi.
Le fausseur qui avait appelé un des juges, pouvait perdre par le combat son procès [MONTESQ., Esp. XXVIII, 33]
Celui qui fausse une promesse, un serment.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Pourquoi la terre ne s'ouvrit-elle pour engloutir ce fausseur de foi ? [MARG., Nouv. LXX.]

ÉTYMOLOGIE

  • Fausser.