faux-du-corps

FAUX-DU-CORPS

(fô-du-kor) s. m.
La partie de la taille qui est au-dessous des côtes.

REMARQUE

  • On a dit aussi à fois de corps, qui est dans le Dictionnaire de l'Académie (voy. FOIS 2), et à foi de corps, qui est dans Retz.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Elle se fist lier et attacher estroitement avec son mari par le faux du corps [MONT., II, 35]

ÉTYMOLOGIE

  • Le faux, la partie où le corps est plus mince, et corps. On trouve aussi le fond du corps :
    Il estoit fort gresle et fort menu par le fond du corps [AMYOT, Phil. 3]
    Peut-être la véritable orthographe de ce mot qui offre tant de variantes est-elle faut-de-corps, l'endroit où le corps faut, pourtant il n'est pas sûr que fois ou fois soit une corruption de faux ou fond.