fendeur, euse

FENDEUR, EUSE

(fan-deur, deû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui fend.
Ce vizir Baltagi Mehemet avait été fendeur de bois dans le sérail [VOLT., Russie, II, 1]
Fig. Un fendeur de naseaux, un bravache. Cette locution a vieilli.
S. m. Ouvrier qui travaille à fendre le fer, l'ardoise, etc.
S. f. Fendeuse, ouvrière qui fend les roues des montres et des pendules.

ÉTYMOLOGIE

  • Fendre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    FENDEUR. Ajoutez :
    Ouvrier qui est chargé de dégrossir le diamant, et qui ne s'occupe après ce dégrossissement que des pierres trop plates pour être taillées en brillant, ou dont un défaut troublerait l'éclat.