fermeture

(Mot repris de fermetures)

fermeture

n.f.
1. Action de fermer : La fermeture électrique des portes ouverture
2. Fait d'être fermé ; cessation d'activité : La fermeture du bureau de vote clôture ; ouverture
3. Dispositif qui sert à fermer : La fermeture de la valise est cassée.
Faire la fermeture,
Fam. être là au moment où l'on ferme un magasin, en parlant d'un vendeur.
Fermeture à glissière ou fermeture Éclair (nom déposé),
constituée de deux chaînes souples, à dents, qui s'insèrent l'une dans l'autre, au moyen d'un curseur.

FERMETURE

(fèr-me-tu-r') s. f.
Ce qui sert à fermer, à clore. Cette fermeture de boutique est très solide. Fermeture de menuiserie, assemblage complet du dormant, des châssis et des ventaux d'une porte ou d'une fenêtre. Extrémité supérieure de certains tuyaux de cheminée.
L'action de fermer, de clore. La fermeture d'une place de guerre. La fermeture des bureaux. Fermeture d'un magasin, se dit d'un magasin qui cesse de vendre. Terme de jeu (au domino). Action de fermer le jeu. Je cherchais la fermeture.
Terme de marine, voy. FERMURE.
Se dit des courants électriques qu'on interrompt. Dans le télégraphe à cadran, un tour de manivelle fournit 13 fermetures et 13 ouvertures de courant.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    À la fermeture [porte de ville] que les Juifs tenoient, Danyot et Turquant, qui estoient venus par avant, firent ouvrir la porte tout à plein à Henri [MENARD, Hist. de du Guesclin, p. 220. dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Fermer ; génev. fermature.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • FERMETURE. Ajoutez : - REM.On a dit fermature :
    Lorsque l'échéance des lettres arrive pendant la fermature de la banque [GIRAUDEAU, la Banque rendue facile, 1769, p. 160]

fermeture

FERMETURE. n. f. T. d'Arts. Dispositif qui sert à fermer. La fermeture d'une porte, d'un meuble, d'un tiroir.

Il se dit aussi de l'Action de fermer, de clore. La fermeture d'un musée, d'un jardin public. Arriver après la fermeture des portes.

La fermeture d'un magasin, d'un théâtre, se dit d'un Magasin qui cesse de vendre, d'un théâtre qui cesse de donner des représentations. La fermeture d'une chapelle, L'interdiction d'y célébrer le culte.

fermeture

Fermeture.

fermetûre


FERMETûRE, s. f. FERMOIR, s. m. [Fêrmetûre, moar; 1re ê ouv. 2e e muet au 1er, 3e lon.] Fermetûre, en matière de Menuiserie et de Serrurerie; ce qui sert à fermer. "La fermetûre d'une boutique, d'une chapelle. = Fermoir, agrafe d'argent ou d'autre métal, qui sert à tenir un livre fermé. "Mettre des fermoirs à des heures.

Synonymes et Contraires

fermeture

nom féminin fermeture
Traductions

fermeture

closure, fastener, clasp, fastening, shutdownאטימה (נ), הגפה (נ), היאטמות (נ), היחסמות, הינעלות (נ), הנעלה (נ), נעילה (נ), סגור (ז), סגירה (נ), סתימה (נ), עצימה (נ), קפיצה (נ), נְעִילָה, הֵחָסְמוּת, סְגִירָה, סֶגֶר, סְתִימָה, אֲטִימָה, הַנְעָלָהsluiting, sluitingsuur, sluitwerk, afsluiting, beugelκλείσιμοchiusuraإِغْلَاقuzavřenílukningSchließungcierresulkeminenzatvaranje閉鎖종결avslutningzamknięcieencerramento, fechamentoзакрытиеavslutningการปิดkapanışsự đóng kín关闭 (fɛʀmətyʀ)
nom féminin
1. action de fermer qqch la fermeture automatique de la porte
2. fait d'être fermé l'heure de fermeture la fermeture définitive d'un magasin
3. dispositif qui permet de fermer qqch la fermeture d'un sac

fermeture

[fɛʀmətyʀ] nf
[porte, lieu] → closing, shutting; [frontières] → closing
[chasse] → end
[magasin, commerce] (à la fin de la journée)closing, shutting; (définitivement)closing down, shutting down
heure de fermeture → closing time
le mardi, jour de fermeture des musées → Tuesday, the day when museums are closed
[eau, lumière, électricité, robinet] → turning off
(= dispositif) → catch
[vêtement] → fastener
voir fermer
fermeture à glissière nfzip (Grande-Bretagne), zip fastener (Grande-Bretagne), zipper (USA)
fermeture éclair® [fɛʀmətyʀeklɛʀ] nfzip (Grande-Bretagne), zip fastener (Grande-Bretagne), zipper (USA)