ferrandine

FERRANDINE

(fè-ran-di-n') s. f.
Ancien terme de commerce. Étoffe légère dite aussi burail, dont toute la chaîne était de soie, mais dont la trame n'était qu'en laine, ou même en poil, en fil ou en coton.

ÉTYMOLOGIE

  • Serait-ce l'ancien français ferrand, cheval gris de fer, et l'étoffe serait-elle ainsi dite à cause de sa couleur ?

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • FERRANDINE. - ÉTYM. Ajoutez :
    En 1630, apparaissent [à Lyon] les ferrandines qui doivent leur nom à Ferrand, leur inventeur, [, Extr. de l'Economiste français, dans Journ. offic. 31 juillet 1873, p. 5176, 1re col.]