ferrure

ferrure

n.f.
1. Garniture de fer d'une porte, d'une fenêtre, etc. : Les ferrures d'un meuble.
2. Ensemble des fers placés aux sabots d'un animal de trait.

ferrure

(feʀyʀ)
nom féminin
décoration en fer les ferrures d'une porte

FERRURE

(fè-ru-r') s. f.
Garniture de fer. La ferrure d'une porte. Terme de marine. Ferrures du gouvernail, pentures qui suspendent le gouvernail à l'étambot.
Terme de maréchal. Opération qui consiste à adapter des fers convenables sur le sabot du cheval, de l'âne, du mulet et sur les onglons du bœuf. Manière de ferrer. Ferrure à la française. L'ensemble des fers que porte actuellement un animal. Ce cheval a perdu une partie de sa ferrure. Ferrure chirurgicale, ferrure qui a pour but soit de remédier aux maladies de la corne, ou aux vices d'aplomb, soit de servir d'appareil complémentaire pour faciliter l'application des pansements sur le pied, à la suite d'opérations chirurgicales.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Nus barillier ne puet ovrer de nul fust, se il n'est ses [sec], c'est à savoir après ce que li baris ait esté parés un mois, avant que on meste la ferreure desus [, Liv. des mét. 103]
    Ces fremaux d'or à pierres fines à vos cols et à vos poitrines, Et ces tissus et ces ceintures Dont tant coustent les ferreüres [, la Rose, 9326]
  • XIVe s.
    À Bauduin ie fevre, pour une fierure mise à l'artillerie [CAFFIAUX, Abattis de maisons, p. 13]
  • XVIe s.
    Tout doré est celuy [le trait] qui la procrée [l'amour], Et a ferrure aguë, clere et coincte [MAROT, IV, 37]
    Il faut que le bon homme [le paysan] paye la ferrure des chevaux, rabillage des selles, croppiere et autres equipages [FROUMENTEAU, Finances, III, p. 392]

ÉTYMOLOGIE

  • Ferrer ; provenç. ferradura ; espagn. herradura ; ital. ferratura.

ferrure

FERRURE. n. f. Garniture de fer et, par extension, d'autre métal. La ferrure d'une porte. La ferrure de ces roues n'est pas assez forte. La ferrure d'un vaisseau. Les ferrures du gouvernail. Ferrure de cuivre. Ferrure d'or.

Il désigne aussi les Fers d'un cheval. La ferrure de ce cheval est en mauvais état.

Il désigne également la Manière dont on ferre un cheval. Ferrure à glace.

ferrûre


FERRûRE, s. f. [1re ê ouv. 2e lon. 3e e muet.] 1°. Garnitûre de fer des portes des fenêtres, des roûes, etc. * En Provence, on dit ferremente: c'est un mot du pays et du patois. = 2°. Action de ferrer les chevaux et le fer qu'on y emploie. "Tant pour la ferrûre de quatre chevaux. "3°. La manière de ferrer un cheval. "Ferrûre à la française, à la hongroise, à la polonaise.

Traductions

ferrure

beslag

ferrure

ferratura

ferrure

[feʀyʀ] nfornamental hinge