fesseur, euse

FESSEUR, EUSE

(fè-seur, seû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui fouette.
Témoin Montmaur, ce professeur Qui passerait pour un fesseur, S'il n'avait pas les trois Estiennes Avec les gloses anciennes [MÉNAGE, Requête du dict. à l'Acad.]
Ouvrier qui tourne les têtes d'épingles, qui les rogne et qui les coupe.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Mangeurs de crucefix, fesseuis de requiem, cafars [H. EST., Apol. d'Hérod. p. 573, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Fesser.