festoyé, ée ou fétoyé, ée

FESTOYÉ, ÉE ou FÉTOYÉ, ÉE

(fè-sto-ié, iée, et fè-stoi-ié, iée ou fé-to-ié, iée, et fé-toi-ié, iée) part. passé
La belle enfin chaque jour fétoyée Fut tellement de sa gloire ennuyée, Que... [VOLT., Bégueule]