fibré

fibre

FIBRE. n. f. Chacun des filaments déliés qui se trouvent dans toutes les parties charnues ou membraneuses du corps de l'homme ou de l'animal. L'allongement, le relâchement, l'accourcissement des fibres. Cela relâche les fibres, la fibre. Les fibres des chairs, des muscles, des nerfs. La fibre charnue, musculaire, nerveuse.

Il se dit également des Éléments minces et allongés qui entrent dans la composition des végétaux. Les fibres d'une plante. Les fibres d'une racine. Les fibres du bois. Fibres ligneuses. Fibres corticales.

Il se dit aussi figurément de la Disposition à certaines émotions, à certaines sensibilités, et dans ce sens on ne l'emploie guère qu'au singulier. La fibre patriotique. La fibre paternelle. Cet homme a la fibre délicate, sensible, chatouilleuse.

fibre


FIBRE, s. fém. FIBREUX, EûSE, adj. FIBRILLE, s. fém. [2e e muet au 1er, lon. au 2d et 3e; mouillez les ll au dernier: breû, breû-ze, bri-glie.] Fibre se dit des filamens déliés des parties charnues ou membraneûses du corps de l'animal. Fibreux, qui a des fibres. Fibrille; petite fibre. = Par extension et par analogie, fibre se dit des longs filets qui entrent dans la composition des plantes et des animaux. = * Les autorités et les exemples étaient partagés sur le genre de fibre. Plusieurs Dictionaires et Auteurs le faisoient masculin: mais le fém. a tellement prévalu, qu'on peut regarder comme une faûte de ne pas lui doner ce genre. = On dit quelquefois la fibre pour les fibres.

Traductions

fibré

Bündel, Faserbündel