figuré


Recherches associées à figuré: figurer

figuré, e

adj.
Sens figuré,
signification d'un mot passé d'une application concrète, matérielle, au domaine des idées ou des sentiments (par opp. à sens propre) : Dans « fendre le cœur », « fendre » a un sens figuré.

figure

FIGURE. n. f. Forme extérieure d'un corps, d'un être. La figure de la terre. Les diverses figures qu'affectent les cristaux. Ce corps a telle figure, présente, offre telle figure. Il n'a pas figure d'homme. Il n'a pas figure humaine. Minerve, cachée sous la figure de Mentor.

Il se dit, en un sens particulier, du Visage de l'homme. Voilà un enfant d'une jolie figure. Sa figure a bien changé depuis deux ans. Je connais cette figure-là.

Il se dit, par extension, de l'Air, de la contenance, des manières, etc. Je ne savais trop quelle figure je devais faire. Il faisait une triste figure au cours de ce voyage, car il souffrait de ses blessures.

Il désigne aussi l'État bon ou mauvais dans lequel se trouve une personne à l'égard de ses affaires, de son crédit, etc. Cet homme fait bonne figure dans le monde; il y fait mauvaise figure, pauvre figure, triste figure; il n'y fait aucune figure.

Absolument, Faire figure, Être dans une situation avantageuse, paraître, faire de la dépense.

En termes de Jeu, Les figures, Les cartes qui représentent les rois, les dames, les valets.

Il se dit en outre de la Représentation de certains objets. Des figures de plantes, d'animaux. Figures symboliques. Leurs étendards portaient des figures bizarres et monstrueuses. Figures gravées, lithographiées. Il y a tant de figures dans chaque planche de cet ouvrage. Faire imprimer un livre avec des figures, avec figures.

Il se dit plus particulièrement des Personnages représentés dans les ouvrages de peinture, de sculpture, de gravure, etc. Il y a plusieurs figures dans ce tableau. Cette figure est mal dessinée. Ces figures n'ont pas d'expression, de mouvement. Draper une figure. Peindre, dessiner la figure. Figure de grandeur naturelle. L'ensemble de la figure a dix faces. Demi-figure, Celle qui ne présente que le haut du corps, jusqu'à la ceinture.

Dans un sens mystique, il se dit de Ce qui est regardé comme représentation, comme image symbolique ou allégorique. Joseph et Salomon sont des figures de JÉSUS-CHRIST. L'agneau pascal était une figure de l'Eucharistie.

En termes de Mathématiques, il se dit d'un Espace borné par une ou plusieurs lignes, soit que ces lignes existent naturellement ou fictivement, soit qu'on les ait tracées sur une surface plane pour faire une démonstration, une opération, etc. Figure plane. Figure triangulaire. Figure circulaire. Le cercle, le trapèze sont des figures de géométrie. Tracer, faire une figure, des figures sur un tableau. On le dit également des Lignes qui n'enferment point un espace. La ligne spirale et la cycloïde sont des figures de mathématique.

Il se dit pareillement, en termes de Danse, des Différentes lignes qu'on décrit en dansant. Figure de contredanse. Connaître bien toutes les figures du menuet. Figure de ballet.

En termes de Grammaire et de Rhétorique, il se dit de Certaines formes de langage vives et imagées. Il y a autant et peut-être plus de figures dans le langage populaire que dans celui des écrivains et des orateurs. Prodiguer les figures. Cette figure n'est pas bien placée, bien amenée, n'est pas préparée. Une figure hardie.

Figures de mots, Celles qui consistent, soit à étendre ou à détourner la signification des mots (catachrèse, métonymie, métaphore, etc.), soit à faire des constructions qui s'écartent de l'ordre simple, naturel ou direct (ellipse, syllepse, hypallage, hyperbate, etc.); soit enfin à tirer quelque effet de l'arrangement ou de la forme matérielle des mots (répétition, onomatopée, etc.).

Figures de pensée, Celles qui consistent en certains tours de pensée ordinairement indépendants de l'expression (antithèse, comparaison, apostrophe, interrogation, énumération, prosopopée, etc.).

figure

Figure, f. penac. A diverses significations, l'une est le delineament et pourtraict. Selon ce on dit, Cela a la figure d'un cheval, Equum refert. Et de là procede cette phrase, veuë figure, qui signifie la description d'un lieu faicte à veuë d'oeil, Rei praesentis descriptio. Qui est une maniere de parler en plaidoirie, comme l'est aussi cette-cy.

Figure accordée, Forma loci controuersi descripta atque delineata, de qua inter partes conuenit, qua accersito pictore, controuersorum locorum facies in tabula ita delineatur, vt inter partes conueniat recte adsimilatam esse, Agri controuersi linearis informatio vel descriptio de qua inter partes conuenit, in rem praesentem iudices perductura. B. Ipsa praediorum tum vrbanorum tum rusticorum, Montium, Vallium, Ad vnguem, Vtque quaeque sita sunt, Ac sibi mutuo haerent, Delineatio. Figure aussi signifie cette splendeur de mots et sentences que les Grecs appellent skhêmata.

Faire et rapporter figure accordée, Fines controuersos picta tabula in iudicium proferre. B.

figûre


FIGûRE, s. f. [2e lon. 3ee muet.] 1°. Superficie et forme extérieure des corps. "Plaisante, sote figûre d'homme. "Jolie figûre d'enfant. "Animal, poisson, plante d'une figûre bien bizârre, d' une étrange figûre. = 2°. Bon ou mauvais état d'une persone, relativement aux afaires, au crédit, etc. "Faire une bonne, une méchante figûre dans le monde. — Faire figûre, (sans article) paraître beaucoup; faire beaucoup de dépense. = 3°. Représentation en peintûre, en sculptûre, Il ne se dit que des persones. "Dessiner la figûre; cette figûre est estropiée. "Il n'y a point de figûres dans ce paysage. = 4°. Symbole "L'Agneau Pascal étoit une figûre de l'Eucharistie. = 5°. En termes de Rhétorique, certain tour de pensées ou de paroles, qui fait une beauté, un ornement dans le discours. * Les Écoliers prodiguent les figûres, et elles deviènent ridicules. "Les Orateurs modernes abusent de la figûre de l'exclamation et de l'apostrophe. Plusieurs ne conaissent pas d'autre transition et d'autre liaison des phrases et des idées. Ces figûres sont celles qui fatiguent le plus le Lecteur, quand elles sont entassées. Elles ne donent au discours qu'une chaleur factice. = * 5°. Bossuet emploie figûre au lieu de sorte, espèce. "Telle a été la conduite de ces grands hommes; et il faut du moins avouer qu'il n' y en a de cette figûre que dans la Réformation. — Cette expression ne pourrait être bone que dans le style plaisant, ou critique et moqueur.
   Être bien de figûre, est une expression assez nouvelle, mais qui n'est que de la conversation. "Il étoit assez bien de figûre, mais sans élégance et sans grâce.

figuré


FIGURÉ, ÉE, adj. En parlant du style métaphorique, on dit, le sens figuré, ou le figuré; et c'est lorsqu'un mot est transporté de sa signification ordinaire et naturelle à une aûtre, qui ne s'emploie que par une espèce de similitude. Ainsi le sens propre du mot feu, est de signifier la flâme matérielle; on l'aplique pourtant à signifier la violence des passions, les lumières de l'esprit, la force des sentimens, la véhémence du discours, etc. Voyez MÉTAPHôRE.

Traductions

figuré


figurée

figurativefiguurlijkfigurato (figyʀe)
adjectif
abstrait le sens propre et le sens figuré d'un mot

figuré

[figyʀe] adj [sens] → figurative
au sens figuré → in the figurative sense
figure de rhétorique nffigure of speech