flûté

flûté, e

adj.
Se dit d'un son doux évoquant celui de la flûte : Une voix flûtée suave ; rocailleux

flûté


flûtée

(flyte)
adjectif
son, voix aigu et faible une voix flûtée

flûte

FLÛTE. n. f. Instrument à vent en forme de tuyau, et percé d'un certain nombre de trous, qui s'embouche par le côté, et duquel on obtient différents sons par le souffle et par le mouvement des doigts sur les trous. Jouer de la flûte. Joueur de flûte. Au son de la flûte. Accompagnement de flûte. Duo de flûte.

Flûte à bec, Instrument fait comme un gros flageolet et qu'on embouche en plaçant entre les lèvres le bec qui le termine par en haut.

Jeu de flûtes, La partie d'un jeu d'orgues qui imite les sons de la flûte.

Fig. et fam., Ajustez vos flûtes. Voyez AJUSTER.

On dit aussi Accordez vos flûtes, soit en parlant à un homme qui ne paraît pas d'accord avec lui-même dans ce qu'il dit, soit en parlant à plusieurs personnes qui ne s'entendent pas sur les moyens de faire réussir quelque chose.

Prov. et fig., Ce qui vient de la flûte s'en retourne au tambour, Le bien acquis trop facilement, ou par des voies peu respectables, se dissipe aussi aisément qu'il a été amassé.

Fig. et pop., Être monté sur des flûtes, Avoir des jambes longues et grêles.

En termes d'Arts, on dit de Certains ustensiles qu'Ils sont terminés en bec de flûte, parce que leur extrémité ressemble à celle d'une flûte à bec.

Il se dit, par analogie, de Choses qui rappellent la forme de cet instrument de musique, d'un Petit pain long; de Verres à boire de forme allongée, etc.

flûte

FLÛTE. n. f. T. de Marine. Sorte de gros bâtiment de charge dont on se servait ordinairement pour porter des vivres et des munitions. Une flûte hollandaise. Une flûte armée en guerre.

Équiper un vaisseau en flûte, se disait en parlant d'un Vaisseau de guerre dont on faisait un bâtiment de charge.

flûté

FLÛTÉ, ÉE. adj. Qui rend des sons analogues à ceux de la flûte. Voix flûtée.

Sons flûtés, Sons élevés qu'on fait rendre à un instrument à cordes.

flute

Flute, Fluteur, Cerchez, Fleute.

flûte


FLûTE, s. f. [1re lon. 2ee muet.] 1°. Instrument de Musique qui est à vent, percé de plusieurs trous, et qu'on embouche. Il y en a de deux espèces. "Flûte douce ou à bec. "Flûte allemande ou traversière. — On apèle proverbialement, des jambes maigres, des flûtes. — Leurs flûtes ne s'acordent pas: Ils sont toujours en diférend. = Ce qui vient par la flûte s'en va par le tambour, ou retourne au tambour; ce qui est mal aquis ne profite pas. — Ajuster ses Flûtes, préparer les moyens de faire réussir une afaire. — Il y a de l'ordure à sa flûte: il y a fort à redire à sa conduite. = 2°. Sorte de navire à grôs ventre.

fluté


FLUTÉ, ÉE, adj. FLUTER, v. n. FLUTEUR, EUSE, s. m. et f. [L'Acad. met un acc. circ. sur l'u; mais cet u n'est long que devant l'e muet. Il Flûte, flûtera. Ce n'est donc qu'alors qu'on doit mettre l'accent sur l'u.] Fluté ne se dit qu'avec sons et voix. Doux, agréable comme le son de la flûte. "Voix flutée, sons flutés. = Fluter, jouer de la flûte. Il ne se dit que par mépris. "Il ne fait que fluter toute la journée. — Boire. "Il aime à fluter. — Il est populaire. = Fluteur ne se dit aussi que par mépris. Qui joue de la flûte. "C'est un flûteur, un mauvais flûteur. — On le dit rarement au féminin, parce qu'il est peu de femmes qui jouent de la flûte.

Traductions

flûté

scherp

flûté

[flyte] adj [voix] → reedy, piping
flûte à bec nfrecorder
flûte de Pan [pɑ̃] nfpanpipes pl