flûteur, euse

FLÛTEUR, EUSE

(flû-teur, teû-z') s. m. et f.
terme de plaisanterie ou de dénigrement. Celui, celle qui joue de la flûte. C'est un mauvais flûteur. Le flûteur de Vaucanson, célèbre automate qui jouait de la flûte en soufflant et en faisant aller les doigts.
Le flûteur de M. Vaucanson a plus l'air d'un homme qu'un polype n'a l'air d'un animal [VOLT., Sing. 3]
Nom de plusieurs oiseaux.
Familièrement. Celui ou celle qui boit beaucoup.

PROVERBE

    espagnol. En la maison du flûteur tout le monde danse.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    L'autre fut fleüteres, mout s'en sut bien aidier [, Berte, X]
    Là veissiés fleüsteors, Menesterez et jougleors [, la Rose, 753]
  • XVIe s.
    Danseurs d'Orleans, fluteurs de Poitiers, braves d'Avignon [DESPER., Contes, LVI]
    Pallas anciennement jetta la fluste, et Apollo escorcha le flusteur [AMYOT, Alc. 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Flûter. Dans l'ancienne langue, fleütere est au nominatif ; fleüteor au régime.