flac

(Mot repris de flacs)

flac

interj. [ onomat. ]
Sert à imiter le bruit de qqch qui tombe dans l'eau ou de l'eau qui tombe.

FLAC

(flak)
Onomatopée imitant le bruit de l'eau qui tombe par terre, ou un coup qui résonne.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et fossez sont cheü, et firent moult grant flas [, Guesclin. 19435]
  • XVIe s.
    Au branle du navire et au flot des vagues de la mer, l'eaue entroit dedans par la passée, tout à flac [JEAN D'AUTON, Ann. de Louis XII, p. 352, dans LACURNE]

flac

Flac, Nomen est fictum a sono.

De grand vilain grand flac.

Il en fit beau flac, Applosam fregit seriam, Ouum applosum ad terram fregit. B. ex Spartiano.