fleurage

(Mot repris de fleurages)

FLEURAGE

(fleu-ra-j') s. m.
Issue de la mouture de gruau, son de gruau.
Terme de gravure. Cristallisations formées sur la planche de verre dans la gravure par l'acide fluorhydrique.

ÉTYMOLOGIE

  • Fleur (de farine) dans le premier sens ; fleur (de plante) dans le second.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    FLEURAGE. Ajoutez :
    Fleurage de pommes de terre, farine de pommes de terre.
    Falsification de poivre, par addition de fleurage de pommes de terre, 15 jours de prison, 50 fr. d'amende, confiscation du poivre [, Gaz. des Trib. 24 mars 1876, p. 295, 4e col.]
    Action de saupoudrer avec de la farine de seigle.
    La farine de seigle introduite dans Paris sert surtout à la fabrication du pain d'épices et au fleurage, c'est-à-dire à un saupoudrage des panetons où l'on met la pâte en forme ; cette opération a pour but de prévenir l'adhérence de la pâte [, Journ. offic. 11 mai 1874, p. 3210 1re col.]