fleurs

FLEURS

(fleur) s. f. pl.
Les règles des femmes, les menstrues. Fleurs blanches, nom vulgaire de la leucorrhée.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le sanc mestrueus, ce sont les fleurs de la fame [H. DE MONDEVILLE, f° 8]
    Le flus de sanc dit flours ou menstrues [ID., f° 29, verso.]
  • XVIe s.
    Fleurs blanches [PARÉ, I, 34]
    Les femmes appellent leur flux de sang par la matrice, mois, temps, semaines, purgations, fleurs rouges [ID., XVIII, 58]

ÉTYMOLOGIE

  • Fleur ; ainsi dit parce qu'on a comparé les menstrues, à cause de leur couleur rouge, à une fleur. Ce qui prouve que c'est bien fleurs qu'il faut et non flueurs, que quelques-uns ont proposé comme une rectification, c'est que la basse latinité dit constamment flores, l'ancien français fleurs ou flours, et l'italien fiori.

fleurs

FLEURS au pluriel, se dit quelquefois pour Flueurs, et signifie, Les règles, les purgations menstruelles des femmes. Une femme qui a ses fleurs. Ce sens a vieilli.

Fleurs blanches, Certaine maladie des femmes.

fleurs

FLEURS s'est dit dans l'ancienne Chimie, et se dit quelquefois encore dans le langage médical, de Certaines substances solides ou volatiles, produites par sublimation ou décomposition. Fleurs de soufre, de zinc, d'arsenic, d'antimoine. Fleurs de benjoin. On dit de même, au singulier, Fleur de soufre.

Fleurs du vin, Petits flocons de moisissure qui paraissent sur le vin, dans les tonneaux ou dans les bouteilles, lorsqu'il vient à se gâter.

Traductions