fluent, ente

FLUENT, ENTE

(flu-an, an-t') adj.
Terme de philosophie. Qui coule, qui passe. Les choses fluentes, opposées aux choses persistantes. Scaliger, ayant divisé toutes les choses du monde en permanentes et fluentes, croyait que les noms exprimaient les premières et les verbes les secondes.
Terme de beaux-arts. Qui ondoie, qui flotte.
En longues, fluentes et larges robes [DIDEROT, Salon de 1767, Œuvres, t. XIV, p. 385, dans POUGENS.]
Fig. Qui semble couler.
Si, sans rien changer à l'ordonnance des figures, l'artiste avait su leur donner seulement ce contour mou et fluent, cette variété d'attitudes naturelles [DIDEROT, ib. t. XV, p. 97]
On le dit aussi du style.
Un style mou et fluent [CORMENIN, cité dans LEGOARANT]

ÉTYMOLOGIE

  • Fluer.