foison

foison

n.f. [ du lat. fusio, écoulement ]
Litt. Grande abondance : Il y a une foison de candidats à ce poste foule, profusion ; manque
À foison,
abondamment : Les mauvaises herbes poussent à foison.

foison

(afwazɔ̃)
adverbe
en très grande quantité Vous trouverez des astuces à foison sur le site.

FOISON

(foi-zon) s. f.
Extrême abondance. Il y a foison de fruits sur le marché.
Je vois des foisons de religions en plusieurs endroits et dans tous les temps [PASC., Pensées, Peuple juif, 1, édit. FAUGÈRE.]
À foison, loc. adv. En extrême abondance.
Il la retrouve [sa femme] en bonne compagnie, Dansant, sautant, menant joyeuse vie, Et des muguets avec elle à foison [LA FONT., Mari conf.]
Or, une certaine année Qu'il en était à foison [des rats], Leur roi nommé Ratapon Mit en campagne une armée [ID., Fabl. IV, 6]
À peine ai-je senti cette liqueur traîtresse, Que de ces vins mêlés j'ai reconnu l'adresse ; Toutefois avec l'eau que j'y mets à foison, J'espérais adoucir la force du poison [BOILEAU, Sat. II]
Et des couvreurs grimpés au toit d'une maison En font pleuvoir l'ardoise et la tuile à foison [ID., ib. VI]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Il n'ot mie leans de chevaliers foison [, Sax. VIII]
  • XIIIe s.
    Mais ele [la reine Blanche] en donne [de son bien] et depart à fuison [HUES DE LA FERTÉ, Romanc. p. 13]
    Dont se commencirent li Venicien à croisier à moult grant foison [VILLEH., XLI]
    Ne vit-il mes si bon fromache ; N'en plaint que la male foison [petite quantité] [, Ren. 7378]
    Contre lor cop n'ait [n'a] nule arme foison [, Gérard de Vienne, v. 2813]
    Quanque lor toil ne m'a fuison [tout ce que je leur prends ne me suffit pas, ne me satisfait], Car je l'ai tot contre raison [, Partonop. v. 2633]
  • XVe s.
    Là put on voir d'une part et d'autre belles envayes, belles rescousses, beaux faits d'armes et belles prouesses grand foison [FROISS., I, I, 177]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguign. fouson ; provenç. fusion ; du lat. fusionem, flux, effusion ; de fusum, supin de fundere, fondre (voy. ce mot). La foison est ce qui se répand en abondance.

foison

FOISON. n. f. Abondance très grande. Il ne prend jamais l'article et n'a point de pluriel. Il y aura foison de fruits cette année.

À FOISON, adv. En très grande abondance. Il y a de tout à foison. On y trouve de tout à foison.

foison

Foison, f. acut. Est abondance, comme, grande foison de bled, Ingens copia annonae, Vbertas, abundantia, vis. Aucuns estiment qu'il vient de cet autre François Fois, Comme, si foison estoit innumerableté, et grande quantité de fois d'une chose, c'est à dire abondance d'icelle chose, A autres est advis qu'il vient de cestuy Latin, Affatim. Et que le François dit foison pour faison, comme si ledit Affatim estoit à faison: Mais Subiudice lis sit.

Apporter ou amener foison de langage Verba infarcire.

Il y avoit foison de liqueur, Abundabat liquor.

A faison, adverb. Abundanter, Affatim.

Servir à table de viandes à foison, Ampliter apponere in coena. C'est en grande quantité.

foison


FOISON, s. f. FOISONER, verbe neut. [Foa-zon, zoné.] Abondance. Abonder. ""Il y aura foison de blé cette année. "Il y a de tout à foison, abondamment. "Les lapins foisonent beaucoup. Ils multiplient singulièrement. "Cette Province foisone en blés, en vins. "Cette ville foisone en ouvriers "La France foisonne en beaux esprits. Trév. "Une carpe à l'étuvée foisone plus qu'étant acomodée d'une aûtre sorte; elle fournit plus à manger. = Tout cela n'est que du style simple. = Le proverbe dit: cherté foisone: quand les chôses sont chères, elles dûrent davantage, parce qu'on les ménage mieux.

Synonymes et Contraires

foison

Traductions

foison

[fwazɔ̃] nf
une foison de → an abundance of
à foison adv → in plenty