folié

(Mot repris de foliés)

folié, e

adj. [ du lat. foliatus ]
1. Qui a la forme d'une feuille, qui est garni de feuilles.
2. Qui est constitué de lames minces ; feuilleté.

folie

FOLIE. n. f. Trouble de la raison, dérangement de l'esprit. Folie incurable. Folie héréditaire. Un accès de folie.

Par exagération, Aimer à la folie, Aimer éperdument, avec excès. Il aime cette femme à la folie. J'aime ce spectacle à la folie. On dit dans le même sens Chacun a sa folie. Les fleurs, les tableaux sont sa folie. Satisfaire toutes ses folies.

Il signifie aussi Manque de jugement qui va jusqu'à l'extravagance ou Acte par lequel il se manifeste. Quelle folie de ne point songer à l'avenir! Un luxe qui va jusqu'à la folie. Je plains son aveuglement et sa folie. Il taxe cette conduite de folie. Il a fait la folie de vendre sa maison. Je regarde cela comme une folie. Je m'attends à quelque nouvelle folie de sa part. Il n'a jamais fait que des folies. Prov., Les plus courtes folies sont les meilleures.

Il signifie quelquefois Gaieté excessive ou Acte par lequel elle se manifeste. Une aimable folie. Être inspiré, guidé par la folie. Après ce joyeux repas, ils se livrèrent à toutes sortes de folies. Il nous a dit mille folies. Il débite toutes les folies qui lui passent par l'esprit.

Il se dit particulièrement des Excès, des écarts de conduite. Ils ont fait bien des folies dans leur jeunesse. Des folies de jeune homme. Fam., Faire folie de son corps, se dit d'une Femme qui se livre à toutes sortes de désordres. Chienne en folie, Chienne en chaleur.

Par analogie, FOLIE s'est dit autrefois d'une Petite maison de plaisance et de rendez-vous.

folie

Folie, Stultitia, Insipientia.

La folie d'un homme, Hominis intemperies.

C'est folie ou mocquerie de m'advertir de ce, Ridiculum est istuc me admonere, Temerarium est.

C'est tresgrande folie, Summae stultitiae est.

Faire double folie, Bis stulte facere.

Ne prendre point garde aux folies des hommes, Deuorare hominum ineptias et stultitias.

folie


FOLIE, s. m. [2e lon. 3ee muet.] 1°. Démence, aliénation d'esprit. "Sa folie augmente tous les jours. Accès de folie. "Il a un grain de folie — Le dernier est du style plaisant. = 2°. Défaut de jugement. "La sagesse des hommes n'est que folie devant Dieu. "Il a fait la folie de se défaire de sa charge. = 3°. Passion excessive. "Les tableaux sont sa folie. "Chacun a sa folie.
   Rem. FOLIE, avec faire, se prend toujours en mauvaise part; mais avec dire, il a quelquefois un sens fort bon. "Il est toujours honteux de faire des folies: il est quelquefois agréable d'en dire.
   Le Proverbe dit: qui fait la folie doit la boire. On doit porter la peine de sa faûte.
   À~ la folie, adv. Éperdûment, avec une passion extrême. "Aimer à la folie. Il est du style familier.
   Valère, d'autre part, vous aime à la folie;
   Et, grâce à vous, Geronte en va voir le portrait
   Comme d'un libertin et d'un colifichet.
       Le Méchant.

Traductions

folié

עלווני (ת)