foncer

(Mot repris de fonceraient)

1. foncer

v.t. [ de fond ]
1. Mettre un fond à un tonneau, une cuve, un siège.
2. Garnir de pâte ou de bandes de lard le fond d'une tourtière, d'une casserole, etc.

2. foncer

v.i. [ de fond ]
1. (sur) Se précipiter pour attaquer : La police fonça sur les manifestants se ruer sur
2. Fam. Aller très vite ; se dépêcher : L'ambulance fonce vers l'hôpital.
3. Fam. Ne pas hésiter à s'engager, à aller de l'avant : C'est une femme qui fonce, elle réussira.

3. foncer

v.t. [ de fond ]
Assombrir, rendre plus foncée une couleur.
v.i.
Prendre une couleur plus foncée : Ses cheveux ont foncé s'assombrir ; s'éclaircir

foncer


Participe passé: foncé
Gérondif: fonçant

Indicatif présent
je fonce
tu fonces
il/elle fonce
nous fonçons
vous foncez
ils/elles foncent
Passé simple
je fonçai
tu fonças
il/elle fonça
nous fonçâmes
vous fonçâtes
ils/elles foncèrent
Imparfait
je fonçais
tu fonçais
il/elle fonçait
nous foncions
vous fonciez
ils/elles fonçaient
Futur
je foncerai
tu fonceras
il/elle foncera
nous foncerons
vous foncerez
ils/elles fonceront
Conditionnel présent
je foncerais
tu foncerais
il/elle foncerait
nous foncerions
vous fonceriez
ils/elles fonceraient
Subjonctif imparfait
je fonçasse
tu fonçasses
il/elle fonçât
nous fonçassions
vous fonçassiez
ils/elles fonçassent
Subjonctif présent
je fonce
tu fonces
il/elle fonce
nous foncions
vous fonciez
ils/elles foncent
Impératif
fonce (tu)
fonçons (nous)
foncez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais foncé
tu avais foncé
il/elle avait foncé
nous avions foncé
vous aviez foncé
ils/elles avaient foncé
Futur antérieur
j'aurai foncé
tu auras foncé
il/elle aura foncé
nous aurons foncé
vous aurez foncé
ils/elles auront foncé
Passé composé
j'ai foncé
tu as foncé
il/elle a foncé
nous avons foncé
vous avez foncé
ils/elles ont foncé
Conditionnel passé
j'aurais foncé
tu aurais foncé
il/elle aurait foncé
nous aurions foncé
vous auriez foncé
ils/elles auraient foncé
Passé antérieur
j'eus foncé
tu eus foncé
il/elle eut foncé
nous eûmes foncé
vous eûtes foncé
ils/elles eurent foncé
Subjonctif passé
j'aie foncé
tu aies foncé
il/elle ait foncé
nous ayons foncé
vous ayez foncé
ils/elles aient foncé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse foncé
tu eusses foncé
il/elle eût foncé
nous eussions foncé
vous eussiez foncé
ils/elles eussent foncé

FONCER1

(fon-sé. Le c prend une cédille devant a et o : fonçant, fonçons) v. a.
Mettre un fond à un tonneau. Terme de cuisine. Préparer un morceau de pâte pour faire le fond d'un pâté, d'une tourte, etc.
Terme de fabrique. Foncer la soie, faire baisser la soie après qu'elle a été levée pour y lancer la navette. Foncer du pied, faire descendre tout l'assemblage des platines à plomb, dans les métiers à bas.
Rendre unie autant que possible la pâte du pain de sucre.
Foncer un puits, le creuser.
Fig. Charger une couleur, la rendre plus sombre par la teinture.
V. n.Fig. et populairement. Se jeter sur quelqu'un. Il a foncé sur moi.
Se foncer, v. réfl. Devenir foncé. Cette couleur se fonce au soleil.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Iceulx canons furent là assis et foncez par dessus [garnis d'un plancher], en maniere que toute l'autre artillerye et les gens de pied y passerent tous seurement [JEAN D'AUTON, Annales de Louis XII, ms. f° 60, dans LACURNE]
    Les beaux peres ne portent point de chausses foncées [ayant un fond] [RAB., Pant. II, 16]
    Il y a bien peu d'endroits en la terre qui ne soient foncez de pierre d'une espece ou d'autre [PALISSY, 42]
    Tonneaux foncés des deux bouts [O. DE SERRES, 222]
    Non, non, jamais une beste sauvage Ne mit rempart sur le bord des fossez ; Par elle aussi onc ne furent foncez [garnis de fonds, construits] Les grands vaisseaux vis à vis du rivage [PERRIN, Poésies, p. 61, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Fond.

FONCER2

(fon-sé. Le c prend une cédille devant a et o : fonçant, fonçons) v. n.
Terme vieilli. Fournir des fonds, de l'argent. Foncer à l'appointement, fournir aux dépenses nécessaires.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    S'il plaist, s'il est beau, il suffit, S'il est prodigue de ses biens, Que pour le plaisir et deduit Il fonce, et qu'il n'espargne rien [COQUILLART, les Droitz nouveaulx.]
  • XVIe s.
    Et fussiez vous le plus beau filz du monde, Il fault foncer [financer], ou je veux qu'on me tonde, Si vous mettez jamais pied à l'estrieu [J. MAROT, V, 245]
    Pour se redimer de cette vexation [refus de sépulture], les amis et heritiers du defunt estoient contraints foncer le poignet des officiaux, archidiacres et autres juges d'eglise [leur payer une somme] [PASQUIER, Recherches, liv. III, p. 254, dans LACURNE]
    Les trahisons envers leurs adversaires qui foncent mieux à l'apointement et leur enflent mieux les bourses [H. EST., Apol. pour Hérod. p. 4]
    Pour estre aimé, il faut foncer pecune [ROG. COLLERYE, Œuv. p. 138, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Fonds.

foncer

FONCER. v. tr. Garnir d'un fond. J'ai fait foncer dix tonneaux à neuf.

En termes de Cuisine, Foncer un moule, En garnir le fond avec de la pâte.

Il signifie, par analogie, Creuser verticalement. Foncer un puits.

Figurément, il signifie Charger de couleur de manière à rendre plus sombre. Foncer une teinte. Couleur foncée. Bleu foncé. Violet foncé. Émeraude d'un vert foncé.

Il est aussi intransitif et signifie Charger à fond, se précipiter sur. Le sanglier fonça sur les chiens. La bête fonça sur nous. La cavalerie fonça sur la ligne ennemie.

foncer


FONCER, v. neut. On a dit aûtrefois foncer sur, pour fondre sur; et foncer, tout seul, ou foncer de l'argent, pour financer, payer, débourser, fournir. — On ne le dit plus que dans cette phrâse proverbiale: foncer à l'apointement, où ce verbe a le même sens.
   FONCÉ, ÉE, adj. 1°. Riche, qui a un grands fonds d'argent. "Cet homme est bien foncé. — En ce sens, il est du style familier, et un peu badin. = 2°. Habile dans une science, dans une matière. "Il est bien foncé. = 3°. Couleur foncée, fort chargée. "Rouge, bleu, violet foncé, etc.

Synonymes et Contraires

foncer

verbe intransitif foncer
2.  Familier. Se diriger très vite vers.

foncer

verbe transitif foncer
Rendre plus foncé.
assombrir, brunir, obscurcir -littéraire: ombrer.
Traductions

foncer

trüben, verdunkelndarken, dart, tear, charge, deepen, dim, rushdempen, versomberen, donkerworden, de bodem beleggen (van) [bakvorm], donkerder worden/maken, graven, inheien, voortrazen, zich storten (op), zich wild haasten, racen, razen, rennen, donker wordenכהה (פ'), נגח (פ'), עט (פ'), עָטmalheligi, malheliĝise întunecacaricare, incupire, scurire變暗mørkere어둡게 (fɔ̃se)
verbe intransitif
1. se jeter avec violence sur foncer sur qqn
2. aller très vite Il fonce en voiture.
3. devenir sombre Sa peau a foncé.

foncer

[fɔ̃se]
vi
[couleur, personne] → to go darker
(= aller vite) → to tear along, to belt along
foncer sur → to charge at
Je vais foncer à la boulangerie → I'm just going to dash to the baker's.
vt
[+ couleur] → to make darker
(CUISINE) [+ moule] → to line