fondrier

FONDRIER

(fon-dri-é) adj. m.
Bois fondrier, bois qui, plus lourd que l'eau qu'il déplace, ne flotte plus, va au fond. S. m. Train qui a flotté trop longtemps et qui, ayant amassé de la mousse ou de la terre, devient si lourd qu'il ne peut plus flotter. Mur qui termine le fourneau d'une saline.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    À cause des mechants fondriers chemins qui sont en ce pays-là [CARLOIX, V, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Fond.