forçage

(Mot repris de forçages)

forçage

n.m.
Traitement que l'on fait subir à certaines plantes (plantes à fleurs, légumes) pour accélérer leur développement ou leur maturation.

FORÇAGE

(for-sa-j') s. m.
Terme de monnayage. Excédant que peut avoir une pièce au-dessus du poids prescrit par les ordonnances. Terme de féodalité. Droit qu'on payait au seigneur pour la construction ou l'entretien de son château, de sa forteresse.

ÉTYMOLOGIE

  • Forcer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    FORÇAGE. Ajoutez :
    Terme d'horticulture.
    Opération par laquelle on force les végétaux à donner des fruits avant le temps [, Revue hortic. 1er fév. 1873, n° 3, p. 60]

forçage

FORÇAGE. n. m. T. d'Horticulture. Action de forcer le développement d'une plante ou Résultat de cette action. Le forçage s'obtient principalement par la chaleur ou par des fumures spéciales.

En termes de Monnayage, il se dit de l'Excédent que peut avoir une pièce au-dessus du poids légal.

Traductions

forçage

sforzatura