forer

(Mot repris de forais)

forer

v.t. [ lat. forare ]
1. Percer avec un instrument mécanique : Elle a foré une roche.
2. Creuser un trou, une cavité dans une matière dure : Ils ont foré un tunnel boucher

forer

(foʀe)
verbe transitif
technique creuser un trou avec un outil, une machine Les ouvriers forent un tunnel.

forer


Participe passé: foré
Gérondif: forant

Indicatif présent
je fore
tu fores
il/elle fore
nous forons
vous forez
ils/elles forent
Passé simple
je forai
tu foras
il/elle fora
nous forâmes
vous forâtes
ils/elles forèrent
Imparfait
je forais
tu forais
il/elle forait
nous forions
vous foriez
ils/elles foraient
Futur
je forerai
tu foreras
il/elle forera
nous forerons
vous forerez
ils/elles foreront
Conditionnel présent
je forerais
tu forerais
il/elle forerait
nous forerions
vous foreriez
ils/elles foreraient
Subjonctif imparfait
je forasse
tu forasses
il/elle forât
nous forassions
vous forassiez
ils/elles forassent
Subjonctif présent
je fore
tu fores
il/elle fore
nous forions
vous foriez
ils/elles forent
Impératif
fore (tu)
forons (nous)
forez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais foré
tu avais foré
il/elle avait foré
nous avions foré
vous aviez foré
ils/elles avaient foré
Futur antérieur
j'aurai foré
tu auras foré
il/elle aura foré
nous aurons foré
vous aurez foré
ils/elles auront foré
Passé composé
j'ai foré
tu as foré
il/elle a foré
nous avons foré
vous avez foré
ils/elles ont foré
Conditionnel passé
j'aurais foré
tu aurais foré
il/elle aurait foré
nous aurions foré
vous auriez foré
ils/elles auraient foré
Passé antérieur
j'eus foré
tu eus foré
il/elle eut foré
nous eûmes foré
vous eûtes foré
ils/elles eurent foré
Subjonctif passé
j'aie foré
tu aies foré
il/elle ait foré
nous ayons foré
vous ayez foré
ils/elles aient foré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse foré
tu eusses foré
il/elle eût foré
nous eussions foré
vous eussiez foré
ils/elles eussent foré

FORER

(fo-ré) v. a.
Faire un trou, percer, à l'aide d'engins mus par un mécanisme. Forer une clef, un canon. Forer un puits artésien.
Si l'on conserve l'usage de forer les canons et qu'on les coule de bonne fonte dure, il faudra en revenir aux machines à forer de M. le marquis de Montalembert, celles de M. Maritz n'étant bonnes que pour le bronze ou la fonte de fer tendre [BUFF., Hist. min. t. VIII, 147, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Si par froissure sang noir mort estoit desoubz l'ongle, on doit forer l'ongle doulcement [BERNARD DE GORDON, Traduction, I, 27]
  • XVe s.
    Nul serrurier ne pourra faire serrures dont les clefs en soient foirées ne creuses, si la broche n'est rivée à deux rivectz en couverture [, Ordonn. août 1489]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. forar ; portug. furar ; ital. forare, du latin forare, percer ; comp. l'allemand bohren, percer ; anc. h. allem. poran, etc. On trouve le composé trefforer :
    Mes mains et mes piés [ils] trefforerent [, Psaumes en vers, dans Liber psalm. p. 275]

forer

FORER. v. tr. T. d'Arts. Percer. Forer une clef. Forer un canon. Par extension, Forer un puits artésien.

forer

Forer, c'est percer, Forare.

forer


FORER, v. a. [Foré; 2eé fer. L'o est long devant l'e muet; il fôre, fôrera, etc.] Forer, percer: forer une clef, un canon de pistolet, etc. Il ne se dit que dans ces sortes de phrâses.

Synonymes et Contraires

forer

verbe forer
Creuser un trou.
Traductions

forer

bohren

forer

aanboor

forer

foradar, perforar

forer

bore

forer

boratingi, bori

forer

porata

forer

borra

forer

forer

드릴

forer

[fɔʀe] vt → to drill, to bore