forcement

(Mot repris de forcements)
Recherches associées à forcements: fomentation

forcement

n.m.
Action de forcer : Le forcement d'un coffre effraction

FORCEMENT

(for-se-man) s. m.
Action de forcer.
Action de forcer une femme, de lui faire violence.
Forcement de recette, exercice du droit qui appartient à l'administration de faire payer par ses commis les impôts qu'ils ont négligé de percevoir.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Avant le deslogement se commit un acte très vilain d'un forcement de fille par un gentilhomme [LA NOUE, 567]
    Un soldat voulant forcer une femme devant son mari est tué par lui, ce qui donna entrée au forcement de toutes les femmes [D'AUB., Hist. I, 348]

ÉTYMOLOGIE

  • Forcer.

forcement

FORCEMENT. n. m. Action de forcer ou d'augmenter fictivement les chiffres.

En termes d'Administration Forcement de recette, Exercice du droit qui appartient à l'administration de faire payer par ses commis les impôts qu'ils ont négligé de percevoir.

forcément

FORCÉMENT. adv. Par force, par obligation, par une conséquence rigoureuse. Pour aller à tel endroit, vous passerez forcément par tel chemin. Ce fait reconnu, on doit forcément en conclure que...

forcément


FORCÉMENT, adv. [Forcéman; 2e é fer.] Par force, par contrainte. "Il l'a fait forcément et malgré lui.

Traductions

forcement

sforzatura