forclos, ose

FORCLOS, OSE

(for-klô, klô-z') part. passé de forclore
Il a été déclaré forclos.
Au propre, mis dehors, laissé dehors.
L'air retentit des imprécations des désespérés forclos [CHATEAUB., Mémoires, t. VI, p. 116]
Vieilli en ce sens.