forestage

FORESTAGE

(fo-rè-sta-j') s. m.
Terme de droit coutumier. Droit que l'on payait au seigneur pour passer dans ses forêts avec des charettes, et aussi pour y faire paître des bêtes.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Pour droit de forestaige, à cause de l'usaige qu'ilz ont en tous les bois [DU CANGE, forestagium.]

ÉTYMOLOGIE

  • Forest, forêt ; provenç. forastatge.