forgé

(Mot repris de forgee)

forgé


forgée

(fɔʀʒe)
adjectif
figuré qui est fabriqué de façon artificielle une histoire forgée du début à la fin

forge

FORGE. n. f. Atelier où l'on travaille les métaux au feu et au marteau. La forge d'un maréchal, d'un serrurier, d'un armurier, d'un orfèvre.

Il se dit aussi du Fourneau où l'on chauffe un métal et de l'Enclume où on le bat. Soufflet de forge.

Il se dit particulièrement de l'Atelier d'un maréchal ferrant. Mener un cheval à la forge. Forge de campagne, La forge portative et les outils des maréchaux ferrants qui accompagnent un corps de cavalerie en marche.

Il s'emploie souvent au pluriel pour désigner les Établissements industriels, les usines où l'on transforme la fonte en fer. Par extension, il se dit d'un Haut fourneau où le minerai est réduit en fonte. Un maître de forges. Le Comité des Forges de France.

forge

Forge à fer, Fabrica ferrea, Ferraria officina.

forge


FORGE, s. f. FORGER, v. a. FORGERON, s. m. FORGEUR, s. m. [2e e muet au 1er et au 3e, é fer. au 2d.] Forge se dit du lieu où l'on forge le fer, et de la boutique d'un Maréchal, d'un Serrurier, d'un Armurier. Forgeron, qui travaille aux forges et bat le fer sur l'enclume. Forgeur, qui forge. "Forgeur d' épées, de couteaux, de ciseaux, de lancettes, etc. Il ne se dit pas de toute sorte d'ouvrages. Au fig. Qui invente. "Forgeur de contes, de nouvelles, de calomnies.
   FORGER, au propre, c'est doner la forme au fer, ou autre métal, par le moyen du feu et du marteau. "Forger un fer de cheval, une cuirasse, des assiètes d'argent, des cuillers, des fourchettes, etc. = Au fig. Inventer, suposer, controuver. "Forger un mensonge, un calomnie, une histoire. Forger des mots,des expressions. Forger des nouvelles. = Se forger des chimères, être visionaire. — Se forger des dificultés, ou des monstres, pour les combatre, soit à dessein, soit par crainte. = M. Le Franc dit de Dieu, dans un sens figuré, qui tient du sens propre.
   Touché du remords sincère,
   Il rompt les fers redoutés,
   Qu'il forgea dans sa colère
   Pour ses enfans révoltés.
   Le Proverbe dit: à force de forger, on devient forgeron: à force de faire un métier, on l'aprend. Fabricando fabri fimus.

Synonymes et Contraires

forgé

adjectif forgé
Entièrement inventé.
fabriqué, faux, fictif, imaginaire, inventé -littéraire: controuvé.
Traductions

forgé

kované

forgé

[fɔʀʒe] adj
forgé de toutes pièces [histoire] → completely fabricated