former

(Mot repris de formâtes)

former

v.t. [ lat. formare ]
1. Organiser une chose complexe pour lui donner une existence : Il a formé un projet concevoir constituer ; dissoudre
2. Donner une certaine forme à : Il forme bien ses lettres modeler, tracer
3. Façonner par l'instruction, l'éducation : Elle a été formée dans les meilleures écoles éduquer, instruire entraîner, initier
4. Prendre la forme, l'aspect de : La route forme un coude dessiner
5. Entrer comme élément dans la composition de qqch : Ces éléments forment un tout constituer

se former

v.pr.
1. Prendre forme, apparaître : Les couples se forment pour la danse se créer ; se séparer
2. Acquérir de l'expérience, une formation : Il s'est formé sur le tas s'instruire, se perfectionner

former


Participe passé: formé
Gérondif: formant

Indicatif présent
je forme
tu formes
il/elle forme
nous formons
vous formez
ils/elles forment
Passé simple
je formai
tu formas
il/elle forma
nous formâmes
vous formâtes
ils/elles formèrent
Imparfait
je formais
tu formais
il/elle formait
nous formions
vous formiez
ils/elles formaient
Futur
je formerai
tu formeras
il/elle formera
nous formerons
vous formerez
ils/elles formeront
Conditionnel présent
je formerais
tu formerais
il/elle formerait
nous formerions
vous formeriez
ils/elles formeraient
Subjonctif imparfait
je formasse
tu formasses
il/elle formât
nous formassions
vous formassiez
ils/elles formassent
Subjonctif présent
je forme
tu formes
il/elle forme
nous formions
vous formiez
ils/elles forment
Impératif
forme (tu)
formons (nous)
formez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais formé
tu avais formé
il/elle avait formé
nous avions formé
vous aviez formé
ils/elles avaient formé
Futur antérieur
j'aurai formé
tu auras formé
il/elle aura formé
nous aurons formé
vous aurez formé
ils/elles auront formé
Passé composé
j'ai formé
tu as formé
il/elle a formé
nous avons formé
vous avez formé
ils/elles ont formé
Conditionnel passé
j'aurais formé
tu aurais formé
il/elle aurait formé
nous aurions formé
vous auriez formé
ils/elles auraient formé
Passé antérieur
j'eus formé
tu eus formé
il/elle eut formé
nous eûmes formé
vous eûtes formé
ils/elles eurent formé
Subjonctif passé
j'aie formé
tu aies formé
il/elle ait formé
nous ayons formé
vous ayez formé
ils/elles aient formé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse formé
tu eusses formé
il/elle eût formé
nous eussions formé
vous eussiez formé
ils/elles eussent formé

FORMER

(for-mé) v. a.
Donner l'être et la forme. Dieu a formé l'homme à son image.
Celui qui m'a créé dans le sein de ma mère, n'a-t-il pas aussi créé celui qui me sert ? et n'est-ce pas aussi le même Dieu qui nous a formés tous deux ? [SACI, Bible, Job, XXXI, 15]
En nous formant, nature a ses caprices.... Les uns à s'exposer trouvent mille délices ; Moi, j'en trouve à me conserver [MOL., Amph. II, 1]
Lorsque Dieu forma le cœur et les entrailles de l'homme, il y mit premièrement la bonté [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
Dieu, pour le former [l'homme], avait fait sortir de sa bouche un esprit de vie qu'il avait caché comme un trésor céleste dans cette masse du corps [ID., Panég. saint Gorgon, 2]
Il se dit de la production des êtres vivants les uns par les autres.
Ah Phocas ! ah, tyran ! Se peut-il que ton sang ait formé Martian ? [CORN., Héracl. I, 5]
Songez qu'une barbare en son sein l'a formé [RAC., Phèdre, III, 1]
Quel est votre pays, quel sang vous a formée ? [VOLT., Olymp. II, 3]
Fig.
Les devoirs qu'elle nous impose ne tendent qu'à former Jésus-Christ en nous [MASS., Myst. Misér.]
Donner une certaine forme, une certaine figure. Le potier forme des vases. Former un triangle. Bien former ses lettres en écrivant.
Représentons-nous ce jeune prince, que les Grâces semblaient elles-mêmes avoir formé de leurs mains ; pardonnez-moi ces expressions [BOSSUET, Marie-Thér.]
Terme de mathématique. Trois droites qui se coupent deux à deux forment un triangle. Terme d'horticulture. Former les arbres, les façonner, leur donner une bonne forme, soit en buisson, soit en espalier.
Terme de grammaire. Composer des mots, les modifier par le changement des désinences. Former les temps d'un verbe.
Former un siége, commencer le siége d'une place, commencer à ouvrir la tranchée. Le général a investi la place, mais il n'a pas encore formé le siége.
Former l'ouvrage, se dit, dans la fabrique de bas au métier, de l'opération qui réduit à des boucles plus petites les premières boucles formées. Former le bain, laisser la laine à l'eau jusqu'à ce qu'elle ait épaissi l'eau de la cuve en s'y déchargeant de sa graisse et de son sel.
Produire, donner naissance à, avec un nom de personne pour sujet.
Je trouve en moi deux idées du soleil toutes diverses : l'une tire son origine des sens.... par laquelle il me paraît extrêmement petit ; l'autre est prise des raisons de l'astronomie.... ou est formée par moi-même de quelque sorte que ce puisse être, par laquelle il me paraît plusieurs fois plus grand que toute la terre [DESC., Médit. III, 9]
Le soin de vous former des destins plus propices.... [VOLT., Fanat. I, 2]
C'est lui [Baluze] qui a formé le recueil des manuscrits de la bibliothèque de Colbert [ID., Louis XIV, écrivains.]
Former des liens, lier par quelque union.
Nos deux pères sans nous formèrent ces liens [RAC., Andr. IV, 5]
Former des nœuds, des liens, s'engager dans quelque union.
.... Mais depuis quand formâtes-vous ces nœuds ? [VOLT., Orphel. III, 2]
On dit de même : former une liaison.
Il forme des liaisons dangereuses [GENLIS, Théât. d'éduc. le Méchant par air, II, 6]
Avec un nom de chose pour sujet. Les vapeurs qui forment les nuages. Les eaux avaient formé un ravin profond.
Le sort, qui de l'honneur nous ouvre la barrière, Offre à notre constance une illustre matière : Il épuise sa force à former un malheur, Pour mieux se mesurer avec notre valeur [CORN., Hor. III, 2]
Je sais quelles tempêtes Cet ordre surprenant formera sur nos têtes [ID., Sertor. IV, 2]
Là, malgré les volets, le soleil irrité Formait un poêle ardent au milieu de l'été [BOILEAU, Sat. III]
Ta haine a pris plaisir à former ma misère [RAC., Andr. V, 5]
Mais le jour qui forma le second hyménée.... [VOLT., M. de Cés. I, 1]
Constituer, composer. Les qualités et les défauts qui forment le caractère français. L'estime mutuelle et la conformité des goûts forment une amitié indissoluble. Les grands singes forment souvent des sociétés très vastes.
Il ne lui manquait presque rien de ce qui forme les grands hommes [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 374, dans POUGENS]
Comme deux rayons de l'aurore, Comme deux soupirs confondus, Nos deux âmes ne forment plus Qu'une âme, et je soupire encore ! [LAMART., Médit. I, 9]
Faire entendre. Former des sons.
J'en tirai cette conséquence, sur laquelle il ne forma mot [D'ARGENSON, Mém. t. III, p. 44]
La Suède, inondée de cette fausse monnaie, ne forma qu'un cri contre le baron de Gortz [VOLT., Charles XII, 8]
Terre, élève ta voix ; cieux, répondez ; abîmes, Noir séjour où la mort entasse ses victimes, Ne formez qu'un soupir [LAMART., Médit. I, 7]
10° Proposer, exposer ce qu'on a conçu, le mettre en avant. Former une objection. Former opposition. Former des objections, une difficulté.
11° Organiser, instituer, établir. Former et conduire un parti. Former un régiment, une société, un établissement. Former une république, une monarchie.
Quelles intrigues n'imagine-t-on pas ? quelles cabales ne forme-t-on pas ? [BOURDAL., 1er dim. après l'Épiph. dominic. t. I, p. 53]
Hermolaüs, l'un de ces jeunes officiers qui accompagnaient partout le roi, avait, par un mécontentement particulier, formé une conspiration contre lui [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. VI, p. 475, dans POUGENS]
Apprenez, infidèles, à former contre moi des trames criminelles [VOLT., Fanat. V, 4]
Vous avez formé beaucoup d'intrigues, et jamais un attachement véritable [GENLIS, Ad. et Théod. t. III, lett. 42, dans POUGENS]
12° Concevoir, en parlant d'idées, de projets, de sentiments.
D'autres cœurs que le mien forment la même envie, D'autres bras que le mien s'arment contre ta vie [DU RYER, Scévole, IV, 6]
Je forme des soupçons d'un trop léger sujet [CORN., Hor. I, 1]
Plutôt, plutôt la mort, que mon esprit jaloux Forme des sentiments si peu dignes de vous [ID., Nicom. I, 1]
Mon cœur, qui se soulève, en forme un noir augure [ID., Œdipe, v, 4]
Vous formez des craintes que j'admire [ID., Sertor. II, 2]
Et je ne forme point d'assez beaux sentiments Pour souffrir constamment les mauvais traitements [MOL., le Dép. I, 3]
Hélas ! si j'ose encor former quelques souhaits [RAC., Brit. II, 3]
Peut-elle contre vous former quelques desseins ? [ID., Phèd. I, 1]
Sans former quelques sentiments de religion [MASS., Carême, Temples.]
Je ne sais quels projets il peut former encore [VOLT., Sémir. v, 1]
Quand mon père eut formé le dessein tyrannique De m'arracher l'objet de mon cœur amoureux [ID., Trois manières.]
Former une entreprise, la concevoir et travailler à l'exécuter.
Quelle entreprise ici pourrait être formée ? [RAC., Iphig. II, 7]
13° Faire contracter, par une certaine éducation, de l'habileté, des habitudes, des manières, des mœurs.
Cette reine incomparable Dont les soins et l'exemple ont formé ton grand roi [CORN., Prol. de la Toison.]
Dieu ayant résolu de former son peuple à la vertu par des lois [BOSSUET, Hist. II, 3]
Le Seigneur en fait [de certains hommes] des serviteurs fidèles, les guide lui-même dans les sentiers de la justice, et leur révèle peu à peu les secrets de sa sagesse ; c'est ainsi qu'il forma cet habile et fidèle ministre dont vous honorez ici la mémoire [FLÉCH., le Tellier.]
Dans un lieu séparé de profanes témoins, Je mets à les former mon étude et mes soins [RAC., Esth. I, 1]
Tout un peuple naissant est formé par mes mains [ID., ib. Prol.]
Platon fut, à proprement parler, celui qui contribua le plus à former Démosthène [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. v, p. 530, dans POUGENS]
Nul homme de lettres n'ignore que Titus Lucretius Carus, nommé parmi nous Lucrèce, fit son beau poëme pour former, comme on dit, l'esprit et le cœur de Caïus Memmius Gemellus, jeune homme d'une grande espérance, et d'une des plus anciennes maisons de Rome [VOLT., Lett. de Memmius, Préf.]
L'amour forma son cœur, les grâces son esprit [ID., Trois manières.]
Cette uniformité était précisément ce dont j'avais le plus grand besoin pour achever de former mon caractère, que des troubles continuels empêchaient de se fixer [J. J. ROUSS., Conf. V]
Le dieu de tous les arts, l'ingénieux Voltaire, A formé mon esprit, et vous mon caractère [DESMAHIS, Poésies, p. 23, dans POUGENS]
Art de former l'enfance, intéressante étude [M. J. CHÉN., Fénelon, III, 2]
On dit de même : former des soldats, des marins.
Nous avons discipliné nos soldats, formé des officiers [FÉN., Dial. des morts mod. 18]
Former sa main, devenir plus habile à former les caractères de l'écriture.
Si j'avais cru que vous le destinassiez à être votre secrétaire, je l'aurais engagé à former sa main [VOLT., Lett. Richelieu, 22 juil. 1767]
Régler sur un certain modèle.
Par le secours de l'histoire, ils forment leurs jugements.... sur les événements passés [BOSSUET, Hist. 1, Dessein gén.]
En formant notre conduite sur la sienne, nous apprendrons à être fidèles à Dieu [BOURDAL., Dévot. à la Vierg. Myst. t II, p. 384]
Je le vois trop ; les soins qu'on prend de notre enfance Forment nos sentiments, nos mœurs, notre croyance [VOLT., Zaïre, I, 1]
On dit de même : former son style sur celui d'un autre ; former son goût, ou se former le goût.
Cette manière doit former également son style, son jugement et son esprit [GENLIS, Ad. et Th. t. II, lett. 39, p. 427]
14° Se former, former à soi-même.
....Et mon amour, déçu par cet objet trompeur, Se forme des soupçons qui redoublent ma peur [CORN., Cid, III, 5]
Ah ! ne nous formons point ces indignes obstacles [RAC., Iphig. I, 2]
Il est très vrai que les jésuites s'étaient formé dans le Paraguai un empire d'environ quatre cents lieues de circonférence [VOLT., Mœurs, 154]
15° Se former, v. réfl. Prendre forme.
L'un et l'autre savent-ils comment un enfant se forme dans le sein maternel ? [VOLT., Dial. 7]
16° Être produit, recevoir naissance, en parlant des personnes.
Que, pour avoir reçu la vie en votre flanc, J'y dois avoir sucé bien peu de votre sang ; Celui du grand Laïus dont je m'y suis formée.... [CORN., Œdipe, III, 2]
Fig. Il se dit des choses, en un sens analogue.
En matière de langues, il n'y a point de conséquence entre le mot formé, et celui dont il se forme ; comme par exemple on dit ennemi avec un e et inimitié avec un i, entier et intégrité, parfait et imperfection, et ainsi de plusieurs autres [VAUGELAS, Rem. t. II, p. 516, dans POUGENS]
Quant à l'empereur, comme il avait prévu qu'il se formait une grande tempête de tous côtés contre lui par le roi, l'Anglais, les princes d'Italie et ceux d'Allemagne [MÉZERAY, Abrégé de l'hist. de France, t. IV, p. 584, Amst. 1688]
Comme la joie se forme peu à peu dès cette vie dans le cœur des justes, où est le royaume de Dieu, les horreurs et le désespoir de l'enfer se forment aussi peu à peu dans le cœur des hommes profanes qui vivent loin de Dieu [BOSSUET, Sermons, Oblig. de l'état relig. 1]
La foi n'est pas d'aujourd'hui, elle est de tous les temps ; la foi n'attend pas à se former ni à se régler par les idées philosophiques [ID., 6e avert. § 107]
17° Être conçu dans l'esprit.
Peut-être qu'il y a en moi quelque faculté ou puissance propre à produire ces idées [des corps] sans l'aide d'aucunes choses extérieures, comme en effet il m'a toujours semblé jusques ici que, lorsque je dors, elles se forment ainsi en moi sans l'aide des objets qu'elles représentent [DESC., Médit. III, 9]
J'avoue que Dieu, qui sait tout et connaît le fond du juste, en écoute les inclinations avant qu'elles se soient formées en termes exprès, intérieures ou extérieures [BOSSUET, Nouv. myst. X, 5]
18° Apparaître, surgir.
Quand un prince aime les lettres, il se forme pendant son règne beaucoup de grands hommes [FÉN., Dial. des morts anc. 4]
Plus on poursuivait les sorciers, plus il s'en formait [VOLT., Mœurs, Introd.]
19° S'accomplir.
Et cet indigne hymen sous ses yeux s'est formé [VOLT., Tancr. I, 6]
20° Prendre une certaine organisation, institution. Il s'était formé une ligue. Des rassemblements se forment.
Il se forme de cela une armée de vingt-cinq mille chevaux, de quinze mille hommes de pied, et de quarante canons [VOIT., Lett. 74]
La plupart des villes se formèrent en république [BOSSUET, Hist. III, 5]
On voit les lois s'établir, les mœurs se polir et les empires se former [ID., ib. I, 2]
La faction des Seize se formait sous le duc de Guise, et Paris n'était plus au roi que de nom [VOLT., Mœurs, 173]
L'assemblée s'est formée en comité secret, c'est-à-dire elle a exclu le public de ses séances pour la chose sur laquelle elle délibère actuellement.
21° Terme de guerre. Se disposer, s'arranger. Le régiment se forma en bataille. Absolument. Il se dit de la disposition, de l'ordonnance habituelle d'une troupe. Les régiments se formèrent devant les casernes.
22° Être dressé, élevé, instruit.
Son fils se formait sous un si grand capitaine [BOSSUET, Hist. I, 8]
Corneille s'était formé tout seul, mais Louis XIV, Colbert, Sophocle et Euripide contribuèrent tous à former Racine [VOLT., Louis XIV, 32]
C'est l'école du meurtre et j'ai dû m'y former [ID., Triumv. IV, 3]
Je me forme sous eux dans le bel art de nuire [ID., Cabales.]
Se dit des choses dont la forme devient plus parfaite, plus prononcée. Sa taille se forme. Il se dit dans le même sens des personnes elles-mêmes.
Les enfants se forment et grandissent [J. J. ROUSS., Hél. VI, 13]
Cette jeune fille est en train de se former, elle aura bientôt ses règles. Devenir plus parfait. Le goût se forme par la lecture des bons auteurs.
Un public dont le goût s'est formé si difficilement [VOLT., Dict. phil. Esprit.]
Devenir plus habile, prendre de meilleures manières, etc.
On lui pardonnera ses singularités en disant : il se formera [J. J. ROUSS., Ém. IV]
J'ai reçu une lettre de monsieur votre fils dont je suis très content ; il me paraît s'être formé en peu de temps ; voilà ce que c'est que d'avoir une mère qui est bonne compagnie [VOLT., Lett. Mme de Fontaine, 10 janv. 1757]
Vous ne vous formez pas du tout, en vérité ; j'en suis fâché pour vous, mais vous n'entendrez jamais rien au commerce [PICARD, Duhautcours, I, 7]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Par cel segneur qui forma toute gent [, Ronc. p. 15]
    Dame dex pere, qui formastes Adam [, ib. p. 152]
    Bien estoit jà d'enfance eissuz ; Mais si beaus huem ne fu veüs, Si genz, si formez ne si faiz [BENOÎT, V. 32656]
  • XIIIe s.
    Il [Déduit] ressembloit une painture, Tant ere [était] biaus et acesmés [orné], Et de tous membres bien formés [, la Rose, 818]
    ....Tant que li roisin sont fourmé, le [la] despuelle est contée por mueble [BEAUMANOIR, XXIII, 4]
    Autrement convient fourmer se [sa] demande, qui veut pledier sor proprieté d'eritage [ID., VI, 5]
  • XVe s.
    Le chevalier griffon [grec] vint à luy, et en peu de langage luy forma la parole [l'informa] de la querelle qui luy avoit esté presentée [, Perceforest, t. III, f° 125]
  • XVIe s.
    Ayant desja le jugement formé [MONT., I, 174]
    Tel vouldrois je former mon disciple [ID., I, 185]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. formar ; ital. formare ; du lat. formare, de forma, forme.

former

FORMER. v. tr. Créer en donnant l'être et la forme. Dieu a formé l'univers. Dieu a formé l'homme à son image, il l'a formé du limon de la terre.

Il signifie aussi, en général, Produire, constituer. Former un concert de voix et d'instruments. Les eaux avaient formé un ravin profond. Il s'est formé un gouffre en cet endroit. Les vapeurs qui forment les nuages. Ils formèrent un cercle autour de lui. Des rassemblements se formèrent. Les arbres qui forment une allée. Les lignes qui forment un triangle, un carré. Les mots qui forment une phrase.

Il se dit de la Manière de faire, de composer les mots, ou de les modifier, de les varier. Ce mot a été formé de tel autre par corruption. Former les temps d'un verbe. Le futur des verbes français se forme ordinairement de l'infinitif.

Il signifie aussi Façonner en donnant une certaine forme, une certaine figure. Le potier forme des vases et leur donne telle figure qu'il veut. Former bien ses lettres, ses caractères. Les traits de son visage commencent à se former. Sa taille se forme.

Fig., Former des noeuds, des liens, S'engager dans quelque union.

Il signifie en outre Produire, concevoir dans son esprit. Former un dessein, une résolution. Se former des chimères. Les idées, les images qui se forment dans notre esprit. Se former une idée de quelque chose. Former des voeux, des souhaits, des désirs.

Il signifie également Proposer, exposer ce qu'on a conçu. Former son opposition devant le juge. Former opposition.

Il signifie encore Organiser par une coordination de différents éléments. Former un bataillon, un escadron, un corps d'armée. Une troupe qui se forme en bataille. Former une association, une société, une académie. Former un gouvernement. Former un ministère. Former une ligue. L'assemblée s'est formée en comité secret. Une cabale se forma contre lui. Par extension, Cette jeune fille n'est pas encore formée, Elle n'est pas encore nubile.

Il signifie aussi Instruire, façonner par l'instruction, par l'éducation de manière à faire contracter certaines habitudes. Former le caractère d'un jeune homme. Il mit tous ses soins à le former. Former à la vertu, aux bonnes moeurs. Former un apprenti, des élèves. Il s'est bien formé depuis que je ne l'ai vu. Il se formera avec le temps. On dit de même Former des soldats, des marins, etc.

Il se dit, dans un sens analogue, en parlant du Goût, du style, etc. Le goût se forme par la lecture des bons auteurs. Avoir le goût formé.

former

Former, Formare, Conformare, Fingere.

Former paravant et façonner, Praeformare.

Se former en maniere et forme d'un fond de nef, Carinare.

Homme bien formé, Homo emendatis omnibus membris, B.

Qui forme, façonne ou instruit en bonnes meurs, Formator morum.

former


FORMER, v. a. 1°. Doner l'être et la forme. "Dieu a formé l'homme à son image. = 2°. Produire. "Les exhalaisons forment le tonnerre. "Prince, l'auguste sang dont vous avez été formé, etc. — Former (faire) des voeux, des souhaits. = 3°. Figurer, façoner. "Le vâse que le potier a formé. "Former bien ses lettres, etc. = Figurément, Former un dessein, un projet. Se former des chimères. — Former une question, une dificulté. Au Palais, former sa plainte; former oposition à; former son oposition devant le Juge, etc. = 4°. Composer une chôse de plusieurs aûtres, et lui doner une forme. "Former un corps d'armée, une République, une société. "Former une cabale, une conspiration, etc. = Former un siège, comencer le siège d'une place. = 5°. Instruire, dresser, élever. Il se dit, ou avec le seul régime direct, Former un jeune homme, un aprenti, un disciple. "La lecture des bons livres forme extrêmement les moeurs; ou il régit à ou sur: former un élève à la vertu, aux bones moeurs. "Former son style sur les meilleurs modèles. = Il régit aussi la préposition à devant les verbes. "On assure que l'éducation de la jeunesse est généralement beaucoup meilleure qu'elle n'étoit autrefois. Il est certain que les enfans savent décider, trancher, interroger, couper la parole aux hommes, importuner tout le monde sans modestie, sans discrétion. On dit que cela les forme. Je conviens que cela les forme à être impertinens; et c'est de toutes les chôses, qu'ils aprènent par cette méthode, la seule qu'ils n'oublient point. J. J. Rousseau = 6°. Se former est, ou réciproque passif: "Le poulet se forme dans l'oeuf. "Le tonnerre se forme des exhalaisons (n°. 2°.); ou il est réciproque actif. "Il s' est bien formé depuis peu. "Il se formera avec le temps, (n°. 5°.)

Synonymes et Contraires

former

verbe former
1.  Donner une forme matérielle à.
2.  Donner son existence à.
3.  Prendre telle forme.
4.  Être à l'origine de quelque chose.

former (se)

verbe pronominal former (se)
2.  Acquérir de l'expérience.
3.  Se disposer d'une certaine façon.
Traductions

former

formen, bilden, gestalten, prägen, zeichnen, ausbildenform, shape, train, mouldvormen, aangaan, formeren, opleiden, trainenאילף בינה, גיבש (פיעל), יצַר (פ'), עיצב (פיעל), צר (פ'), קרץ (פ'), צָר, קָרַץ, גִּבֵּשׁ, יָצַרεκπαιδεύω, προπονώaddestrare, formare, plasmareيُدرِّبvyučit setræneentrenarkouluttaaobučavati訓練する(...을) 훈련시키다lære oppwyszkolićtreinarтренироватьutbildaอบรมeğitmekhuấn luyện训练влак火車 (fɔʀme)
verbe transitif
1. créer former une nouvelle équipe
2. prendre l'apparence de qqch La foule formait un cercle.
3. apprendre qqch à qqn former des apprentis
4. entrer dans la composition de qqch Ils forment une belle famille.

former

[fɔʀme] vt
(= créer) → to form
(= éduquer) [+ soldat, ingénieur] → to train [fɔʀme]
vpr/pass [dépôt, sédiment] → to form
vpr/réfl [apprenti, débutant] → to train