fossoyeur

fossoyeur, euse

n. [ de fosse ]
1. Personne qui creuse les fosses pour enterrer les morts.
2. Fig., litt. Personne qui cause la ruine de qqch, qui l'anéantit : Les fossoyeurs de la paix destructeur ; défenseur

FOSSOYEUR

(fo-so-ieur ; quelques-uns disent : fo-soi-ieur) s. m.
Celui qui creuse les fosses dans un cimetière.
S. f.Fig. La fossoyeuse, la mort.
À ma porte, la fossoyeuse Frappe ; adieu messieurs les humains [BÉRANG., Cinquante ans.]
Le fossoyeur, nom vulgaire et spécifique du nécrophore fossoyeur, dit aussi enfouisseur et enterreur, comme les autres espèces du genre nécrophore, [LEGOARANT, ]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    La mors igalist le seignor au serf, et les coronés aus fosseors [BRUN. LATINI, Trésor, p. 392]
  • XVIe s.
    Les fossoyeurs et porteurs de Rome [AMYOT, Caton, 17]

ÉTYMOLOGIE

  • Fossoyer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • FOSSOYEUR. - HIST. Ajoutez :
  • XIVe s.
    Pour faire paiement à pluseurs fosseurs et charpentiers, ausquieux nous avons fait faire certains fossez... [, Mandements de Charles V, Paris, 1874, p. 3]

fossoyeur

FOSSOYEUR. n. m. Celui qui creuse les fosses pour enterrer les morts.

FOU (ou FOL devant un nom au singulier FOU (ou FOL devant un nom au singulier commençant par une voyelle ou par une h aspirée), FOLLE. adj. Qui est atteint d'aliénation mentale. Devenir fou.

Prov. et par exagération, C'est à devenir fou. Il a failli me faire devenir fou, Il m'a fait perdre patience par les choses qu'il a dites, qu'il a faites mal à propos. On le dit même, figurément et familièrement, Cet homme-là me rendra fou avec ses perpétuelles réclamations.

Il est fou, il faut qu'il soit fou, se dit de Celui qui fait ou qui dit des extravagances, qui commet toutes sortes de maladresses. Décidément cette femme-là est folle. Êtes-vous fou, dites- moi, de me faire une pareille demande? Il a été assez fou pour répandre ce bruit.

Fam. et par exagération, Être fou à lier, Être extrêmement déraisonnable.

Fig., Être fou d'une personne, d'une chose, L'aimer extrêmement ou avoir pour elle un attachement excessif. Un mari qui est fou de sa femme. Une mère qui est folle de ses enfants.

Chien fou, Chien sans cesse en mouvement et dont le poil est tout défrisé. On dit figurément Être fait comme un chien fou, Être bizarrement accoutré, mal ajusté.

Il se dit également de Tout ce qui est contraire à la raison, à la prudence, à la modération. Fol amour. Fol espoir. Fol entêtement. Folle entreprise. Action folle et extravagante. De folles dépenses.

Il se dit, par analogie, d'un Mécanisme dérangé. L'aiguille de la boussole devient folle. Balance folle. Roue folle.

Il se prend encore pour Excessif, prodigieux. Il y avait à ce bal un monde fou. Cette pièce a eu un succès fou. Il a dépensé un argent fou dans cette maison. Il en demandait un prix fou.

Fou rire, Rire dont on n'est pas le maître. Le fou rire m'a pris en le voyant, en l'écoutant.

Fam., Avoir un mal de tête fou, Avoir un très grand mal de tête.

En termes de Procédure, Folle enchère. Voyez ENCHÈRE.

Folle avoine. Voyez AVOINE.

Folle farine, La plus subtile fleur de la farine.

Il se dit quelquefois pour Extrêmement gai, badin, enjoué. Que vous êtes fou! C'est une tête folle. Il est fou comme un jeune chien, comme un braque.

Gaieté folle, Gaieté extrême et à laquelle on se laisse aller sans retenue.

Il s'emploie aussi comme nom et signifie Celui qui est atteint d'aliénation mentale. Maison de fous. C'est un fou. C'est une folle. Un fou furieux. Chaque fou a sa marotte. C'est un fou à lier.

Prov., Tête de fou ne blanchit jamais. Voyez BLANCHIR.

Il signifie également, par exagération, Celui qui fait, qui dit des extravagances, ou qui est crédule, imprudent, ou qui a une gaieté folle, turbulente. Courir comme un fou. Rire comme un fou. Ils sont là un tas de fous qui raisonnent à perte de vue. Plus on est de fous, plus on rit.

Il désigne aussi un Bouffon; et on ne le dit guère alors que des Bouffons à gages, tels qu'en avaient autrefois les princes et quelques grands seigneurs. Les fous de cour.

En termes de Jeu d'échecs, il se dit, par allusion aux anciens fous de cour, d'une Certaine pièce dont la marche est toujours par une ligne transversale, en coupant l'angle des carrés. Le fou du roi. Le fou de la reine.

fossoyeur

Fossoyeur, m. acut. Est en general celuy qui fait fosses et fossez, Fossor, Mais envers les Ecclesiastiques Fossoyeur est nom et vocable d'office du premier ordre des clercs, comme dit Sainct Hierosme en la XIII. epistre, où il traicte De septem gradib. Ecclesiae, Qu'il appelle Fossarius, Et signifie celuy qui creuse et fait les fosses à enterrer les trespassez. A present à cet office sont deputez les hommes laiz contre la doctrine dudit docteur Sainct Hierosme, celle part.

Traductions

fossoyeur

gravediggerקברן (ז), קַבְּרָןdoodgraverTotengräbernecroforo (foswajœʀ)
nom masculin
personne qui creuse les tombes

fossoyeur

[foswajœʀ] nmgravedigger