fouée


Recherches associées à fouée: fouaces, fougasse, foyer, rillettes

FOUÉE

(fou-ée) s. f.
Chasse aux petits oiseaux qui se fait la nuit à la clarté du feu le long des haies.
Feu qu'on allume dans un four pour le chauffer.
Fagot.
Pour le fagot ou fouée [prise dans les forêts], vingt sols [d'amende], [, Ordonn. des eaux et forêts, titre XXXII, 3]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Deux bastons de courte fouée [fagot, ainsi comme seroient deux bastons de costerés [cotterets] [DU CANGE, foagium.]
  • XVIe s.
    Icelluy prendeur aura chacun an pour sa fouée [provision de bois à brûler] ung journal de bos, prins au bos des fossez [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. focata, ce qui tient au foyer, de focus, foyer (voy. FEU). En Normandie, une bonne fouée, une bonne flambée.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    FOUÉE. Ajoutez :
    Nom, en Touraine, d'un petit gâteau cuit au four en faisant le pain (fouée en ce sens est une autre forme de fouace).

fouée

FOUÉE. s. f. Sorte de chasse aux oiseaux, qui se fait la nuit à la clarté du feu.