fouaillé, ée

FOUAILLÉ, ÉE

(fou-â-llé, llée, ll mouillées) part. passé.
Ce sont les grimaces d'un singe méchant qui, fouaillé rigoureusement, affecte encore de rire, [BACHAUMONT, Mém. secrets, t. XXXV, p. 190]