fourbissement

FOURBISSEMENT

(four-bi-se-man) s. m.
Action de fourbir.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li eglise de Saint Bavon pora regeter et refourbir et parfondir et ewuider le viese Lis [la vieille Lys].... et le porra faire si avant ke li viese Lis s'estent ; et pora li devant dite eglise faire geter le [la] terre dou fourbissement de la viese Lis, auquel leis [côté] k'ele vora et porra mieux à son aaise [, Recueil des lois et arrêtés.... concernant l'administration des eaux et polders de la Flandre orientale (1270)]

ÉTYMOLOGIE

  • Fourbir. Fourbissement, signifiant ici action de nettoyer, fortifie l'étymologie de fourbir : anc. haut-allem. furban, nettoyer.