fourbisseur

FOURBISSEUR

(four-bi-seur) s. m.
Artisan qui fourbit et qui monte les sabres, les épées. Fig. Se battre de l'épée qui est chez le fourbisseur, se disputer une chose qui n'est ni à l'un ni à l'autre de ceux qui contestent.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Quiconque vouldra estre armurier ou brigandinier, fourbisseur et garnisseur d'espées et de harnois [, Ordonn. de Charles VIII, sans date]
  • XVIe s.
    Les armes pendues ès boutiques des armeuriers et fourbisseurs [AMYOT, Pélop. 23]
    Teste à teste comme deux fourbisseurs [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Fourbir. L'ancienne langue disait forbeur.

fourbisseur

FOURBISSEUR. s. m. Artisan qui fourbit, et qui monte des sabres, des épées, etc. Acheter une épée chez un fourbisseur.

Prov. et fig., Se battre de l'épée qui est chez le fourbisseur, Disputer d'une chose qui n'est ni à l'un ni à l'autre de ceux qui contestent.

fourbisseur

Fourbisseur, Politor.