fourche-fière

FOURCHE-FIÈRE

(four-che-fiê-r') s. f.
Fourche à deux dents longues, aiguës et solides, qui sert à élever les gerbes pour le chargement et le tassement des récoltes.
Un chien de cour l'arrête [le loup] ; épieux et fourches-fières L'ajustent de toutes manières [LA FONT., Fables, IV, 16]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li autre prend sa forche fiere, Dont devoit espandre son fiens ; Et li autre mene ses chiens [, Ren. 3458]
  • XIVe s.
    Le cuidant ferir parmi le corps d'une fourquefiere qu'il avoit [DU CANGE, furcafera.]

ÉTYMOLOGIE

  • Est-ce le latin furca ferrea, fourche de fer, ou furca fera, fourche fière, méchante ? la chose est incertaine. Le picard dit fier et fierer : Si fist fierer le tronc de bandes de fier tout entour, Chr. de Rains, p. 62 ; et la fourche-fière paraît être de dénomination picarde. D'un autre côté ferus donne fier. Quant au sens, il est bon avec les deux étymologies.