fourmillant, ante

FOURMILLANT, ANTE

(four-mi-llan, llan-t', ll mouillées) adj.
Où les habitants sont nombreux comme des fourmis.
Un du peuple [des fourmis] étant mort, notre saint le contemple En forme de convoi soigneusement porté Hors les toits fourmillants de l'avare cité [LA FONT., Captivité de St Malc.]
La France souffre en la personne de ses grands ce que pas un des autres États n'a jamais toléré, non pas même en la cour impériale, quoique si fourmillante de tant de véritables princes [SAINT-SIMON, 306, 13]