fourmiller

(Mot repris de fourmillerais)

fourmiller

[ furmije] v.i.
1. Être le siège d'un fourmillement, en parlant d'une partie du corps : Ses jambes fourmillent.
2. Se trouver en grand nombre : Les citations fourmillent dans ce texte abonder, pulluler
3. S'agiter en grand nombre : Des vers fourmillent dans ce fromage grouiller
v.t. ind.
(de) Abonder en êtres vivants, en choses qui s'agitent : Le parc fourmille de monde grouiller ; manquer

fourmiller


Participe passé: fourmillé
Gérondif: fourmillant

Indicatif présent
je fourmille
tu fourmilles
il/elle fourmille
nous fourmillons
vous fourmillez
ils/elles fourmillent
Passé simple
je fourmillai
tu fourmillas
il/elle fourmilla
nous fourmillâmes
vous fourmillâtes
ils/elles fourmillèrent
Imparfait
je fourmillais
tu fourmillais
il/elle fourmillait
nous fourmillions
vous fourmilliez
ils/elles fourmillaient
Futur
je fourmillerai
tu fourmilleras
il/elle fourmillera
nous fourmillerons
vous fourmillerez
ils/elles fourmilleront
Conditionnel présent
je fourmillerais
tu fourmillerais
il/elle fourmillerait
nous fourmillerions
vous fourmilleriez
ils/elles fourmilleraient
Subjonctif imparfait
je fourmillasse
tu fourmillasses
il/elle fourmillât
nous fourmillassions
vous fourmillassiez
ils/elles fourmillassent
Subjonctif présent
je fourmille
tu fourmilles
il/elle fourmille
nous fourmillions
vous fourmilliez
ils/elles fourmillent
Impératif
fourmille (tu)
fourmillons (nous)
fourmillez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais fourmillé
tu avais fourmillé
il/elle avait fourmillé
nous avions fourmillé
vous aviez fourmillé
ils/elles avaient fourmillé
Futur antérieur
j'aurai fourmillé
tu auras fourmillé
il/elle aura fourmillé
nous aurons fourmillé
vous aurez fourmillé
ils/elles auront fourmillé
Passé composé
j'ai fourmillé
tu as fourmillé
il/elle a fourmillé
nous avons fourmillé
vous avez fourmillé
ils/elles ont fourmillé
Conditionnel passé
j'aurais fourmillé
tu aurais fourmillé
il/elle aurait fourmillé
nous aurions fourmillé
vous auriez fourmillé
ils/elles auraient fourmillé
Passé antérieur
j'eus fourmillé
tu eus fourmillé
il/elle eut fourmillé
nous eûmes fourmillé
vous eûtes fourmillé
ils/elles eurent fourmillé
Subjonctif passé
j'aie fourmillé
tu aies fourmillé
il/elle ait fourmillé
nous ayons fourmillé
vous ayez fourmillé
ils/elles aient fourmillé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse fourmillé
tu eusses fourmillé
il/elle eût fourmillé
nous eussions fourmillé
vous eussiez fourmillé
ils/elles eussent fourmillé

FOURMILLER

(four-mi-llé, ll mouillées, et non four-mi-yé) v. n.
S'agiter, se remuer en grand nombre comme des fourmis. Les vers fourmillent dans ce fromage.
Un peuple d'importuns qui fourmillent sans cesse [BOILEAU, Sat. VI]
On donne aussi pour sujet à ce verbe le nom des choses où est ce qui fourmille.
Le chemin de fourmis fourmille [SCARR., Virg. IV]
Au second livre il est dit qu'il tomba de son char et qu'il fut tellement froissé de sa chute qu'il fourmilla de vers [VOLT., Bib. expl. Machab.]
Alors toutes les plantes renaissent, les insectes engourdis se réveillent ou sortent de leur nymphe, la terre semble fourmiller de vie [BUFF., Ois. t. I, p. 62, dans POUGENS]
Pays.... qui fourmillent de bossus et de boiteux [J. J. ROUSS., Ém. I]
Être épars et en grand nombre.
Les villages épais fourmillaient par la plaine ; De peuple et de bétail la campagne était pleine [RÉGNIER, Épître I]
C'est peu qu'en un ouvrage où les fautes fourmillent Des traits d'esprit semés de temps en temps pétillent [BOILEAU, Art p. I]
Dans tous les temps, dans tous les pays, et dans tous les genres, le mauvais fourmille et le bon est rare [VOLT., Babouc.]
Les athées fourmillaient en Italie au quinzième siècle [ID., Jenni, 11]
Être abondant en, rempli de.
Enfin comme en caquet ce vieux sexe [les femmes] fourmille [RÉGNIER, Sat. XII]
[Mme de Saint-Géran] C'était une femme d'excellente compagnie, et qui fourmillait d'amis et d'amies [SAINT-SIMON, 35, 149]
Le monde fourmille de philosophes qui se disputent la vaine gloire de connaître la faiblesse de l'esprit humain [VAUVENARGUES, Nouv. max. 23]
Être le siége d'un picotement. Toute la main me fourmille.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Corborans descendi en Nique la garnie ; De la gent qu'il amaine la cités en formie, Es ostels et es sales heberja sa maisnie [, Ch. d'Ant. 299]
    De son venir est joie grant ; France en est tote formiant [, Partonop. de Blois, ms. de St-Germ. f° 140, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Tout formille de commentaires [MONT., IV, 237]
    Les gens y fourmillent [LANOUE, 356]
    Formicatio sont certaines verrues es parties du corps, qui fourmillent et demangent comme s'il y avoit des fourmis [PARÉ, Introd. 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Fourmi ; Berry, fromiller ; bourguig. fremillai ; picard, fremioner ; wallon, frumehî, froumehî ; namur. frimejî, frumejî : provenç. formicar ; espagn. hormigar ; portug. formigar ; ital. formicare.

fourmiller

FOURMILLER. v. intr. Remuer, s'agiter en grand nombre, à la façon des fourmis. Les vers fourmillent dans ce fromage. Les visiteurs fourmillent dans les salles du Musée.

Il se dit, par extension, de Choses qui sont réunies en un très grand nombre. Les fautes fourmillent dans votre devoir.

Il signifie aussi Abonder en. Cette traduction fourmille de contresens.

Il signifie encore Être affecté d'un picotement comme si l'on sentait courir des fourmis sous la peau. Toute la main me fourmille.

fourmiller

Fourmiller, id est, abonder comme fourmis en une fourmilliere. Aujourd'huy les Poëtes fourmillent en France.

Synonymes et Contraires

fourmiller

verbe intransitif fourmiller
Se trouver en grand nombre.

fourmiller

verbe transitif indirect fourmiller
Traductions

fourmiller

schwärmen, wimmelnswarm, abound, be rifekrioelen, krielen, wemelen, wriemelen, zwermen, woelenרחש (פ'), רמש (פ'), שקק (פ'), שָׁקַק, רָחַשׁsvarmihormiguear, pulularbrulicare, pullulareenxamear, formigar, pulularкишмя (fuʀmije)
verbe intransitif
1. être en grand nombre Les idées fourmillent dans ce texte.
2. avoir, contenir en grande quantité Le quartier fourmille de restaurants.
3. sentir des petites piqûres avoir les doigts qui fourmillent

fourmiller

[fuʀmije] vi → to swarm
fourmiller de → to be swarming with