fournage

(Mot repris de fournages)

FOURNAGE

(four-na-j') s. m.
Ce qu'on paye au fournier pour la cuisson du pain.
Terme de droit coutumier. Taxe perçue au four banal. Droit payé pour faire cuire son pain chez soi.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Puet li maires voir le pain et les fournaiges [ce qui cuit au four], et puet commander as fourniers qu'il entamechent leurs fournaiges, pour voir dedans s'ils sont de loyal waagnaige [DU CANGE, furnagium.]

ÉTYMOLOGIE

  • Four ; provenç. fornatge ; espagn. hornage.

fournage

FOURNAGE. n. m. Ce que l'on paie au fournier pour la cuisson du pain.