fournier, ière

FOURNIER, IÈRE

(four-nié, niê-r') s. m. et f.
Celui, celle qui tient un four à pain. Le fournier du village. Celui qui travaille au four.
S. m. Ancien terme du jeu de billard. Celui qui faisait passer sa bille sous l'archet ou la passe par le côté du but.
Fournier, oiseau de Buénos-Ayres.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Du fuerre prent une bracie, Et si l'a au fournier jeté [, Ren. 2926]
  • XVe s.
    Quand les fourniers avoient cuit, il convenoit garder leurs maisons à force de gens ; autrement le menu peuple, qui mouroit de faim, eust efforcé les lieux [FROISS., II, II, 148]

ÉTYMOLOGIE

  • Four ; provenç. fornier ; catal. forner ; espagn. hornero ; portug. forneiro ; ital. fornaio.