fournissement

FOURNISSEMENT

(four-ni-se-man) s. m.
Action de fournir, de procurer.
De l'achat du sel sur les marais pour le fournissement des greniers, [, Ordonnance sur le sel de 1680]
Nous promettons le nombre des vaisseaux de guerre nécessaires pour la sûreté et escorte des vaisseaux et navires chargés de sel pour le fournissement des greniers, [, Bail Boutet, Lett. pat. du 17 juin 1680]
On dit aujourd'hui plutôt fourniture.
Terme de commerce. Fonds, apport de chaque associé. Ce que l'un des associés doit à la masse, lors du partage, pour avoir joui de la chose commune. Action d'établir les comptes respectifs. Procéder au fournissement.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ung mirouer à mondains plaisirs, Ung fournissement à soupirs.... [COQUILLART, Droits nouveaux.]

ÉTYMOLOGIE

  • Fournir.

fournissement

FOURNISSEMENT. n. m. T. de Commerce. Fonds que chaque associé doit mettre dans une société. Compte de fournissement.

fournissement

Fournissement, Suppeditatio.

Le fournissement des greniers à sel, Halatopolia.

Demander le fournissement de la complainte, Agere vt aduersarius possessione deiiciatur, et vt penes sequestrem ipsa sit possessio, et Regiae manus iniectione veluti sacrosancta sit partibus. Budaeus.