fourragère

(Mot repris de fourragères)

fourragère

n.f.
Cordon porté sur l'épaule gauche, constituant une distinction conférée à certains corps de l'armée.

FOURRAGÈRE

(fou-ra-jê-r') adj. f.
Terme d'agriculture. Plantes fourragères, plantes qu'on cultive comme fourrage. Culture fourragère, culture qui a pour but la production des fourrages.
S. f. La pièce de terre la plus rapprochée de la métairie et qui est consacrée à produire du fourrage.

ÉTYMOLOGIE

  • Fourrage.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    FOURRAGÈRE. Ajoutez :
    S. f. Cordon qui se portait dans les troupes à cheval.
    Nous avons réduit les galons, les épaulettes et les fourragères en or dans la plus large proportion [, Journ. offic. 4 déc. 1872, p. 7502, 2e col.]

fourragère

FOURRAGÈRE. adj. f. Qui produit du fourrage. Les plantes fourragères. Culture fourragère.

Il désigne aussi, comme nom en termes militaires, un Chariot destiné d'abord spécialement au transport des fourrages pour la cavalerie, mais subsidiairement à des transports divers, nécessités par le service de l'artillerie ou du train des équipages.

Il se dit encore d'une Sorte d'insigne, formé d'un pendentif de tresse, agrafé à l'épaule, entourant le bras et se terminant par des aiguillettes de métal. Cet insigne est accordé, comme décoration collective, à une unité de l'armée de terre ou de l'armée de mer. La fourragère est rouge, verte et jaune, rouge et verte, selon qu'elle correspond à la décoration de la Légion d'honneur, de la Médaille militaire ou de la Croix de guerre.

Traductions

fourragère

שרוך הצטיינות (ז)