fréronaille

FRÉRONAILLE

(fré-ro-nâ-ll', ll mouillées) s. f.
Terme de dénigrement forgé par Voltaire pour désigner ceux qui soutenaient Fréron contre lui.
Je ne puis pas répondre que la fréronaille ne me calomnie quelquefois, mais je vous réponds bien que j'aurai toujours un bouclier contre ses armes [VOLT., Lett. à d'Argental, 17 janv. 1766]