fraise

1. fraise

n.f. [ lat. fragum ]
1. Fruit comestible du fraisier.
2. Fam. Figure, tête : Il se paye sa fraise il se moque de lui
Ramener sa fraise,
Fam. donner son opinion à tout propos et avec audace.
Sucrer les fraises,
Fam. avoir les mains agitées d'un tremblement permanent par l'effet de l'âge ou de l'excès de boisson.

2. fraise

n.f. [ de l'anc. fr. fraser, peler ]
1. Intestin grêle de veau ouvert, lavé et poché à l'eau bouillante, consommable comme abats ou utilisable en charcuterie.
2. Chair rouge et plissée qui pend sous le bec des dindons caroncule
3. Collerette faite de tissu plissé et empesé, portée aux xvie et xviie siècles.

3. fraise

n.f. [ de 2. fraise ]
1. Outil rotatif muni de plusieurs arêtes tranchantes, et servant à percer, creuser ou entailler.
2. Instrument rotatif dont le dentiste se sert pour les interventions portant sur les lésions dentaires ou sur les tissus durs de la dent.

FRAISE1

(frê-z') s. f.
Fruit du fraisier. Fraise en grappes, nom donné parfois au fruit de l'arbousier.
Par extension, tache naturelle qui affecte la forme d'une fraise. Il a une fraise à la joue.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Enfans qui cueillez les floretes Et les freses fresches et netes [, la Rose, 16752]
    Freses sont caudes et moistes temprement [ALEBRANT, f° 56]
  • XIVe s.
    VI boutons ronds, en maniere de frezes d'or, semez de petitz saphirs et ballaysseaux, sur chacun une grosse perle [DE LABORDE, Émaux, p. 172]
  • XVIe s.
    D'une freze deux morceaux [GÉNIN, Récréat. t. II, p. 237]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, fréve ; du latin fragum, fraise, par l'intermédiaire d'un type fragea.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. FRAISE. Ajoutez :
    Arbre à fraises, l'arbutus unedo, [BAILLON, Dict. de botan. p. 247]
    C'est l'arbousier.

FRAISE2

(frê-z') s. f.
Petit outil pour évaser l'entrée d'un trou percé dans du métal ou dans du bois, dit aussi frase. Plaque fort mince pour fendre les roues des montres et des pendules. Lime ronde d'horloger. Roue dentée pour couper les métaux et même les bois.

ÉTYMOLOGIE

  • Peut-être ainsi dit par comparaison de forme avec une fraise.

FRAISE3

(frê-z') s. f.
Terme de boucherie. Le mésentère du veau, de l'agneau. Manger de la fraise.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    En l'autre plat la frase de chevreaulx [, Ménagier, II, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, frase ; namur. frâze ; Hainaut, frasse ; provenç. fresza ; bas-lat. frassa. Origine inconnue ; il est donc permis de conjecturer. Pourrait-on le rapprocher du bas-latin fractillum qui a signifié frange, et suppose une forme fractia, de même sens ? Alors la fraise serait dite ainsi par assimilation avec une frange.

FRAISE4

(frê-z') s. f.
Sorte de collet double et à godrons qu'on portait au seizième siècle et au commencement du dix-septième.
Il avait une fraise avec un chapeau pointu [HAMILT., Gramm. 3]
Mignard aurait peint les courtisans avec des fraises et des collets montés [FÉN., t. XXI, p. 283]
Philippe d'Orléans [le régent] se plaisait quelquefois à mettre une fraise, et c'était alors Henri IV embelli [VOLT., Louis XV, 3]
Fig.
Jamais clocher ne s'est trouvé avec une telle fraise [balustrade] [SÉV., 443]
Terme de chasse. La forme des pierrures de la tête d'un cerf.
La fraise du dindon, la chair rouge qui lui pend sous le bec.
La fraise du dindon qui s'enfle et rougit dans certains moments d'amour ou de colère [BUFF., Ois. t. XIII, p. 164, dans POUGENS]
Terme de fortification, tiré de la comparaison avec la fraise, collerette. Palissades plantées dans le talus extérieur du parapet et inclinées à l'horizon.
Garnir les endroits faibles avec des fraises, [, Campagne de Rocroy, dans RICHELET, au mot garnir]
Terme de construction. Pieux autour des piles des ponts pour servir de contre-garde.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il y a après la diversité de rotondes à double rang de dentelle, ou bien fraises à confusion [D'AUB., Faen. I, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Il est probable que c'est le même mot, par assimilation de forme, que fraise 3. Ce qui tend à confirmer cette étymologie, c'est que, au XVe siècle, le verbe est fraser (voy. FRAISER 1, à l'historique), conforme à frase du XIVe, fraise de veau. On l'a rapproché du bas-latin fresium, espagnol friso, freso, italien fregio, qui veulent dire frange, et on l'a tiré du latin phrygium, ouvrage de broderie, proprement ouvrage phrygien ; suivant Diez, ces mots, voulant dire proprement ce qui est bouclé, tiennent au germanique : frison, frisle, frisé ; anglais, frizle. Mais l'assimilation de fregium, fregio, avec fraise du français est très douteuse ; l'a étant dans le français frase, fraser, et l'e dans les autres.

fraise

FRAISE. n. f. T. de Botanique. Fruit du fraisier. Fraises rouges. Fraises blanches. Fraises des bois. Du sirop de fraises.

fraise

FRAISE. n. f. Mésentère de veau et d'agneau. Fraise de veau. Fraise d'agneau.

Il se disait aussi d'une Espèce de collet à plusieurs doubles et à plusieurs plis ou godrons, qui tournait autour du cou et qui avait, par sa forme, quelque ressemblance avec une fraise de veau.

Il se dit par analogie, en termes d'Arts, d'un Rang de pieux plantés obliquement, dont on garnit en avant un bastion, une pile de pont, etc.

Il désigne, en termes de Chasse, la Forme des meules et des pierrures de la tête du cerf, du daim et du chevreuil.

fraise

FRAISE. n. f. T. d'Arts. Petit outil d'acier, de forme conique, qui sert à évaser l'entrée d'un trou percé dans le bois ou le métal.

Il se dit aussi d'Outils d'acier qui servent à entailler mécaniquement des pièces de métal.

fraise

Une Fraise, Fragum. Le fraisier, Fragaria, Fragariae. Il est vray semblable que le premier François disoit de Fraga, Frages.

fraise


FRAISE, s. f. [Frèze; 1reè moy. et long; 2e e muet.] Ce mot a plusieurs significations, qui n'ont aucun raport l'une avec l'aûtre. = 1°. Espèce de petit fruit, fort agréable au goût. = 2°. Le mésentère et les boyaux de veau et d'agneau. = 3°. Espèce de collet qui avait plusieurs doubles et plusieurs plis ou goderons, et qui tournait autour du cou. La mode en est revenue de temps en temps. = 4°. Rang de pieux qui garnit une fortification de terre par dehors.

Traductions

fraise

Erdbeerestrawberry, drillaardbei, (geplooide) halskraag, boor, frees [medisch], lam], moedervlek, scheil [kalf, smoelwerk, tronie, aardbezieרמץ (ז), תות שדה (ז), תּוּת שָׂדֶה, שדה, תותaarbeiягодаmaduixajahodajordbærfragofresa, fresón, golamansikkajagodaeper, földieper, szamócaarbeifragola, trapanoイチゴ딸기fragumžemuogėjordbærtruskawkamorango, morangueiroклубника, земляникаjordgubbe, smultronstroberiçilekполуниця草莓φράουλαفَرَاوِلَةผลสตรอเบอรี่quả dâu tây (fʀɛz)
nom féminin
petit fruit rouge confiture de fraises

fraise

[fʀɛz] nf
(= fruit) → strawberry
(TECHNIQUE)countersink (bit)
[dentiste] → drill
fraise des bois nfwild strawberry