frangé, ée

FRANGÉ, ÉE

(fran-jé, jée) part. passé de franger
Garni de franges. Un rideau frangé. Terme de blason. Gonfanons frangés, gonfanons qui ont des franges d'un autre émail.
Terme d'histoire naturelle. Découpé sur les bords.
Les pennes de l'aile cendré noirâtre ont leurs barbes extérieures plus claires et frangées de gris blanchâtre [BUFF., Ois. t. IX, p. 251, dans POUGENS]
Substantivement.
Sous la queue, un frangé jaunâtre borde le gris brun tracé dans chaque penne [BUFF., Ois. t. XI, p. 199]
Terme d'anatomie. Corps frangés ou bordés, bandelettes médullaires qui dans le cerveau naissent des angles postérieurs de la voûte à trois piliers.