frelater

(Mot repris de frelate)

frelater

v.t. [ du moyen néerl. verlaten, transvaser ]
Falsifier un produit, notamm. une denrée alimentaire, une boisson, en y mêlant des substances étrangères : Ils ont frelaté ces bouteilles d'alcool altérer, dénaturer, trafiquer

frelater


Participe passé: frelaté
Gérondif: frelatant

Indicatif présent
je frelate
tu frelates
il/elle frelate
nous frelatons
vous frelatez
ils/elles frelatent
Passé simple
je frelatai
tu frelatas
il/elle frelata
nous frelatâmes
vous frelatâtes
ils/elles frelatèrent
Imparfait
je frelatais
tu frelatais
il/elle frelatait
nous frelations
vous frelatiez
ils/elles frelataient
Futur
je frelaterai
tu frelateras
il/elle frelatera
nous frelaterons
vous frelaterez
ils/elles frelateront
Conditionnel présent
je frelaterais
tu frelaterais
il/elle frelaterait
nous frelaterions
vous frelateriez
ils/elles frelateraient
Subjonctif imparfait
je frelatasse
tu frelatasses
il/elle frelatât
nous frelatassions
vous frelatassiez
ils/elles frelatassent
Subjonctif présent
je frelate
tu frelates
il/elle frelate
nous frelations
vous frelatiez
ils/elles frelatent
Impératif
frelate (tu)
frelatons (nous)
frelatez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais frelaté
tu avais frelaté
il/elle avait frelaté
nous avions frelaté
vous aviez frelaté
ils/elles avaient frelaté
Futur antérieur
j'aurai frelaté
tu auras frelaté
il/elle aura frelaté
nous aurons frelaté
vous aurez frelaté
ils/elles auront frelaté
Passé composé
j'ai frelaté
tu as frelaté
il/elle a frelaté
nous avons frelaté
vous avez frelaté
ils/elles ont frelaté
Conditionnel passé
j'aurais frelaté
tu aurais frelaté
il/elle aurait frelaté
nous aurions frelaté
vous auriez frelaté
ils/elles auraient frelaté
Passé antérieur
j'eus frelaté
tu eus frelaté
il/elle eut frelaté
nous eûmes frelaté
vous eûtes frelaté
ils/elles eurent frelaté
Subjonctif passé
j'aie frelaté
tu aies frelaté
il/elle ait frelaté
nous ayons frelaté
vous ayez frelaté
ils/elles aient frelaté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse frelaté
tu eusses frelaté
il/elle eût frelaté
nous eussions frelaté
vous eussiez frelaté
ils/elles eussent frelaté

FRELATER

(fre-la-té) v. a.
Au sens propre, transvaser ; conservé seulement en termes de pêche : passer le hareng caqué d'une futaille dans une autre.
Altérer par mélange ou sophistication, parce que d'ordinaire ces altérations ne se font pas sans transvasements. Frelater des eaux-de-vie. Fig.
Ne laissez point ainsi frelater votre cœur et donnez-le moi tel qu'il est [VOLT., Lett. Thiriot, 12 fév. 1739]
Se frelater, v. réfl. Être frelaté. Les eaux-de-vie se frelatent trop souvent.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Pour faire cela parfaitement bien, le moien est de frallater [transvaser] ou changer les vins au huictiesme ou dixiesme jour, prins à leur origine, les remuans de leurs premiers tonneaux en autres bien nets et lavés [O. DE SERRES, 213]
    Le frallater ou transvaser n'est indifferemment necessaire en toutes sortes de vins [ID., 218]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. ferlater ; Berry, frelassé (dans cette locution : parler latin frelassé) ; d'après Diez, du flamand verlaten, transvaser.

frelater

FRELATER. v. tr. Dénaturer frauduleusement des boissons. Frelater le vin. Eau-de-vie frelatée. Fig., Esprit frelaté. Science frelatée.

frelater


FRELATER, v. act. [1re e muet, dern. é fer. On a dit anciènement fralater.] Méler quelque drogue dans le vin. Il se dit surtout au participe. "Ce vin est frelaté. = Figurément (st. famil.) on dit, qu'une chôse n'est point frelatée, pour dire qu'on n'a rien fait pour la faire paraitre plus belle qu'elle ne l' est en éfet. "On ne voit guère aujourd'hui que des ouvrages frelatés, des beautés frelatées. On n'entend que des sermons frelatés. = Rousseau et Gresset l'ont aussi employé au figuré dans le style critique; mais la métaphôre n'est pas fort juste, de la manière, dont l'un et lÞaûtre l'ont employée.
   Et tout mortel, qui porte un coeur gâté,
   N'a jamais eu qu'un esprit frelaté.
       Rouss.
  Aux plaisirs de la vérité.
  Préférant le goût frelaté.
  Des plaisirs qu'à faits l'impostûre,
  Ou qu'inventa la vanité.
      Gresset.
Dans le propre, ce n'est pas le goût qui est frelaté, ce sont les boissons. Dans le figuré, donc on ne devrait pas le dire de l'esprit et du goût, mais des ouvrages et des plaisirs, dont ils se nourrissent.

Synonymes et Contraires

frelater

verbe frelater
1.  Modifier une substance.
adultérer, dénaturer, falsifier -familier: trafiquer.
2.  Littéraire. Altérer quelque chose.