frou-frou

FROU-FROU

(frou-frou)
Onomatopée dont on se sert pour exprimer le froissement des feuilles, des vêtements, particulièrement des robes de soie, de taffetas. Populairement. Faire frou-frou, faire du frou-frou, étaler un grand luxe.
S. m. Nom vulgaire des oiseaux-mouches. Au plur. Des frou-frous.

REMARQUE

  • Au commencement du XVIIe siècle, on a dit frifilis, dans un sens analogue :
    Vous aimez la foi, et ne voudriez pas qu'une seule pensée vous vînt au contraire ; et, tout aussitôt qu'une seule vous touche, vous vous en attristez et troublez ; vous êtes trop jalouse de cette pureté de foi ; il vous semble que tout se gâte ; non, non, ma fille, laissez courir le vent, et ne croyez pas que le frifilis des feuilles soit le cliquetis des armes [ST FRANÇOIS DE SALES, Lett. à Mme de Chantal, 30 août 1605]

frou-frou

FROU-FROU. n. m. Léger bruit que produit le frottement des étoffes, particulièrement des étoffes de soie. Le frou-frou d'une robe.
Synonymes et Contraires

frou-frou

nom masculin frou-frou
Léger bruit de ce qui est froissé.
Traductions

frou-frou

frou-frou

frou-frou

Frou-Frou

frou-frou

Frou-Frou

frou-frou

[frous-frous] (pl) [fʀufʀu] nmrustle